C’est le 1er décembre que le Petit Paumé comparaîtra au pénal pour diffamation

C’est le 1er décembre que le Petit Paumé comparaîtra au pénal pour diffamation

La plainte a été déposée par un restaurateur, mécontent de la critique de son établissement dans l’édition 2010 du guide gratuit lyonnais.

Si pour le moment, aucune autre action n’est engagée contre le Petit Paumé, une trentaine d’enseignes affichent désormais sur leur porte d’entrée un macaron "Refus du Petit Paumé" ou RPP, en référence au fameux RPPP, "Recommandé par le Petit Paumé", plus haute distinction du guide.

Tags :

petit paumé

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
Lionel le 20/11/2009 à 13:33

c'est dommage, cela ne donne vraiment pas envie d'entrer dans un restaurant où sur la porte d'entrée est collé un sens interdit...Ce n'est pas futé ;-)

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.