Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Grippe A : Les centres de vaccination lyonnais sont débordés !

Le gymnase rue Casimir Perrier dans le 2e arrondissement, l’un des trois sites lyonnais réquisitionné pour la campagne contre la grippe A, a dû être fermé mercredi matin. Une cinquantaine de personnes à risques et de parents avec leurs enfants ont dû rester devant les grilles. Le centre doit rouvrir à 14h30 après que les services soignants aient vacciné les 200 premiers arrivés. Mais cette scène pourrait se répéter dans l’après-midi selon les pompiers présents sur place. Cette situation est également constatée dans les autres centres de l’agglomération alors que la préfecture vient de décider d’amplifier leurs horaires d’ouverture.

De la tension et de l’exaspération devant le centre de vaccination à la mi-journée. Parents, enfants, poussettes et personnes à risque se succèdent devant les portes closes du gymnase Chanfray. C’est le cas de Thierry. Il est asthmatique, et il était venu pour se faire administrer le traitement : «Je suis venu pour me faire vacciner, mais c’est compliqué. Samedi, c’était impossible, lundi, on a pas pris tout le monde. J’ai téléphoné ce matin, on m’a dit que c’était ouvert jusqu’à 13h. Je viens à 11h15 et on me dit qu’on ne prend plus personne car c’est déjà plein à l’intérieur. On ne sait pas quoi faire.» Et tout comme Thierry, ils sont une centaine à s’être retrouvés surpris, bloqués, et même énervés pour certains.  Ce sont, au total, plus de deux-cents personnes qui se sont présentés ce matin dès 9h30. Et puis, dès 10h30, le centre était plein. Les explications du colonel Claude Guyard, le responsable du centre : «Les trois médecins qui sont présents sont obligés de voir ces gens avant de les faire vacciner. C’est eux qui donnent l’autorisation de vaccination. cela prend quelques minutes. Multipliez cela par le nombre de personnes, cela prend du temps. Donc à un moment donné, on est obligé de fermer la porte car on ne pourra pas vacciner les gens dans le créneau qui nous est imparti.» Et c’est vrai que le processus de vaccination est plutôt long : un accueil administratif, puis un questionnaire. On passe ensuite entre les mains du médecin pour savoir si l’on peut se faire vacciner ou non, et enfin c’est la piqure.

Thierry va, en tout cas, être obligé de se réorganiser pour revenir cet après-midi, mais il ne comprend pas cette erreur de coordination : «Aujourd’hui les pouvoirs publics nous disent qu’il faut aller se faire vacciner et ils ne s’en donnent pas les moyens. Vous voyez, aujourd’hui, il y a des femmes enceintes qui voulaient se faire vacciner et qui ne peuvent pas. C’est désolant.» Et la situation lyonnaise prouve qu’il faudra sans doute plusieurs mois pour l’ensemble de la population française.



Tags : grippe a |

Commentaires 3

Déposé le 25/11/2009 à 18h28  
Par cocotassin Citer

j'ai fait la queue en début d'après midi à Tassin (69) avec mon fils de 4 ans 1/2, asthmatique, pendant 2h30 pour s'entendre dire qu'il faut revenir car les personnes n'ayant pas pu se faire vacciner ce matin ont été renvoyé en priorité cette après midi !!! Mme BACHELOT veut écouler ses vaccins mais ne met pas le personnel suffisant !! Quel dégout !!!!!!!!!!!!!!!!!

Déposé le 25/11/2009 à 13h52  
Par georges Citer

Ma mère a prit sa matinée pour emmener ma fille de 23 mois se faire vacciner car je n'ais pas pu me libérer. Elle est sur place depuis 09h30. Il est 13h50 Il reste 20 peronnes devant elle. C'est inadmissible. Ma fille n'a pas mangé. Elle n'est pas changé non plus. C'est lamentable. Très mauvaise organistaion

Déposé le 25/11/2009 à 12h38  
Par vaccinator Citer

Des témoignages de personnes présentes ce matin ? Ça va être un joyeux boxon quand tout le monde, bien portants et souffrants, va être convoqué...

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.