Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Rien ne va plus à l’Olympique Lyonnais

Lyon s'est incliné face à Bordeaux, 1 à 0 à Gerland, lors du dernier match de la 17e journée de Ligue 1. Une défaite qui ressemble à une très mauvaise opération pour les Lyonnais, qui se retrouvent à la 9e place du classement de Ligue 1.

Et les Lyonnais entament bien ce match important, avec dès la 8e minute, un centre de Réveillère, reprit de la tête dans la surface par Lisandro. Mais le tir atterit dans les bras de Carrasso. Lisandro qui attaque encore, deux minutes plus tard, et qui enchaîne contrôle du pied gauche, puis du genou droit et frappe du pointu. Un tir qui passe finalement au-dessus. Les Bordelais, dominés au cours du premier quart d'heure, répondent par une tête de Chalmé qui termine sa course au dessus des cages de Lloris. A la 28e minute, Chamakh place une très bonne tête sur un centre de Plasil et Hugo Lloris est obligé de se détendre sur son flanc droit pour arrêter le ballon. Juste avant la mi-temps, les esprits s'échauffent et les fautes se multiplient ; Conséquence : Cris, Gonalons et Kallström écopent respectivement et coup sur coup d'un carton jaune. Score nul et vierge à la mi-temps : 0-0.
La reprise est lyonnaise : les joueurs de Claude Puel réussissent de plus en plus à percer la défense bordelaise, à l'image de Pjanic qui arme une frappe dans la surface mais qui se fait tacler très proprement par Planus, après un bon retour. A la 57e minute, petite frayeur pour Lloris qui accompagne sans la toucher une reprise de Fernando à l'entrée de la surface et qui passe juste à côté du poteau. Les Bordelais commencent alors à augmenter leur niveau de jeu et maîtrise le ballon. Maxime Gonalons tente alors sa chance à 30 mètres du but avec une grosse frappe ; Carrasso le portier bordelais, repousse le ballon des deux poings. Lors de l'action suivante, sur un coup franc, Chalmé, seul, ne réussit pas à reprendre un centre en retrait de Jussié. Puis à la 82e minute, les Lyonnais réclament un penalty : sur une attaque lyonnaise, Lisandro semble retenu par Sané mais sans conséquence pour l'arbitre Stéphane Lannoy. A 4 minutes de la fin du match, c'est la consternation à Gerland : Chamakh reprend de la tête un centre de Gourcuff et marque la tête. Lloris réussit à repousser le ballon mais celui-ci avait déjà franchit la ligne. Bordeaux mène un but à rien. Score final.

Lyon se retrouve à la 9e place du classement, avec 24 points, mais surtout à 8 points du leader bordelais qui confirme sa suprématie sur le championnat français.



Tags : ol | Ligue 1 |

Commentaires 5

Déposé le 14/12/2009 à 18h26  
Par lsd Citer

soyons pas si sévère : ça se joue pas à grand chose : certes lyon est pas flamboyant mais bordeaux n'a rien montré d'extraordinaire ; il y avait bien penalty sur lisandro (ya bien que lannoy et dugarry pour pas le voir) et à 10 minute de la fin c'eut été certainement une autre fin de match. Disons que ça n'est qu'un fait de jeu mais aux conséquences importantes : bordeaux a fait le break mais l'ol a encore du potentiel. Si on considère que 66 points sont encore à distribuer et si les blessures épargent un peu lyon, le podium est tjrs très jouable. Disons que pour l'instant c'est pas de chance pour lyon mais bordeaux ne survole pas non plus les débats dans le jeu... La route est longue ... (pour ce qui est des "puel démission" faut être sérieux, depuis qd changer d'entraineur en pleine saison change toute la dynamique d'une équipe ? et surtout pour mettre qui ???)

Déposé le 14/12/2009 à 17h56  
Par cjln Citer

tous a l usine ils retrouverons les vrais valeurs

Déposé le 14/12/2009 à 17h24  
Par le gastronome Citer

c'est bien la cuisine qui represente lyon en france et dans le monde car les fouteux...............

Déposé le 14/12/2009 à 17h23  
Par LE MALIN Citer

pas besoin d'un grand stade pour jouer l'année prochaine en 2ème division

Déposé le 14/12/2009 à 09h45  
Par zig zag Citer

je confirme ce que je disais la semaine derniere,puel coupable puel dehors , grosse crise a l'ol cette fois çi ,vous ne pouvez pas le nier,puel nous a ramené que des nuls ça avait commencé avec keita 18 millions d'euros, et ça continu avec des chevres bastos etc etc,

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.