Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Une mise en examen atypique à Villefranche

La trésorière du mess de la maison d'arrêt est soupçonnée d’avoir détourné 20 000 euros à des fins personnelles.
Cette femme d’une cinquantaine d’années gérait le mess, c'est-à-dire la cantine du personnel de la prison. Elle serait en proie à des difficultés personnelles. Une enquête a été ouverte par le parquet de Villefranche pour déterminer le montant exact du préjudice.



Tags : villefranche | mise en examen |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.