Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Conseil Municipal : Entre nouvelle donne à droite et dossiers brûlants

Beaucoup de sujets ont été abordés lors de la réunion du Conseil municipal du 12 avril dernier, et hommage à été rendu aux citoyens de Pologne suite à la disparition de leur président dans un accident d'avion. Le morcèlement de la droite se confirme avec le lancement de «Lyon Divers Droite», les impôts locaux directs n’augmenterons pas en 2010,  et la SACVL revend ses biens pour se remettre à flot. Quant au quartier Grolée, il reste toujours dans l’expectative. Compte-rendu.

La SACVL présente son plan d'apurement

La commission générale de la Société anonyme de construction de la ville de Lyon (SACVL) s'est tenue en préambule du conseil municipal. Le président Michel le Faou et Le directeur Jean-Paul Clément ont présentés un plan pour sauver la société.
Rappelons que la Ville de Lyon en possède 76.9%. Cette société mixte se retrouve en difficulté depuis l'achat de produits bancaires toxiques. En terme comptable, on arrive actuellement à une dette de 416 millions pour l'entreprise. Le conseil d'administration du 30 avril devrait déterminer un protocole d'accord avec le Crédit Agricole en terme de responsabilité commune. Un partage des frais seront alors défini pour le rachat des titres pourris. Mais au delà de ça, pour sortir la tête de l'eau, la SACVL prévoit de vendre l'équivalent de 96 millions d'euros de biens immobiliers et de réserves foncières. La vente de 950 logements étant déjà actée pour cette année. Mais 2011 est également concernée car c’est 80 millions de réserves foncières, parfois encore non bâties, qui devraient être vendues. D’ici fin  2012 la commission prévoit que la société dispose d'une réserve foncière de 43 millions d'euros et d'une trésorerie positive d'au moins 62 millions. Un projet ambitieux auquel l’opposition municipale répond en déplorant le manque d’information précise sur le dossier. Pas de mea culpa cependant concernant l’achat des produits dérivés toxiques. L’opposition attend toujours le signe d’une culpabilité de la part des responsables. Sans l’assumer,  La SACVL semble pourtant faire acte de pénitence en décidant de se recentrer sur le logement social ou intermédiaire.

« Lyon Divers Droite » entre dans la danse de l'opposition... et des Municipales de 2014

Un nouveau groupe d'opposition a vu le jour : « Lyon Divers Droite » . Né de l'association d'anciens millionistes autour de Denis Broliquier, maire du 2eme arrondissement, et de Jean Jacques David, maire du 6eme arrondissement. En début de séance, Denis Broliquier a présenté son groupe comme celui «d’hommes et de femmes libres», détachés de la droite gouvernementale et se recentrant uniquement sur « Lyon et l'agglomération Il en profite au passage pour présenter sa candidature pour les municipale prochaine :  «je porterai un programme et une liste pour 2014». Un rang en dessous dans l'hémicycle, les deux candidats déjà déclarés, Emmanuel Hamelin et Michel Havard, semblent prendre la nouvelle avec un détachement affiché. Gérard Collomb, retors, ne peut alors s'empêcher de sourire à l'annonce, ironisant sur le nombre de candidat dont la droite lyonnaise se prévaudra en 2014. Pas de quoi destabiliser Broliquier et David, qui, accompagnés d'Amaury Nardone, François Royer et Nicole Chevassus dans cette aventure dissidente, marquent ici leur spécificité. A noter toutefois qu'Amaury Nardone n'a pas fait d'heures supplémentaires pour la rentrée de son nouveau groupe d'opposition, puisqu'il est resté en séance une dizaine de minutes seulement.

Les impôts locaux directs en point de mire de l'opposition

Le conseil l'a réafirmé, il n'y aura pas d'augmentation d'impôts locaux directs en 2010. Pourtant, Les trois groupes de l'opposition ne font pas le même constat. Pour le groupe «Modem Lyon», les lyonnais paieront cette année 18% d'impôts de plus qu'en 2007. Le groupe «Lyon Divers Droite» poursuite lorsqu'il affirme la nécessité de revenir  au taux précédent. Les élus de la majorité répondent que conformément à leur dernière campagne électorale, après une première hausse en 2008, aucune augmentation ne sera mise en place durant le reste du mandat. Michel Havard, président du groupe «Ensemble pour Lyon» argumente pourtant que «la ville va recevoir 7.38 millions de plus par la seule augmentation des bases fiscales». «Faux» répond Gérard Collomb, « la ville perçoit plus d'argent parce qu'elle accroit sa population.»

Le quartier Grôlée au point mort

Lors du précédent mandat, la ville de Lyon a vendu une partie du quartier, depuis vidé de son activité économique par le nouveau propriétaire. Dès lors le quartier est économiquement mort. L’attente se faisait très forte autour d’une annonce concernant l'arrivé d'enseignes sur le terrain. Malheureusement, l'adjointe déléguée au commerce, Marie Odile Fondeur n'a pas eu grand chose à révéler : «les docks lyonnais envisagent très prochainement de passer un nouveau mandat de commercialisation avec un partenaire spécialisé et réputé pour ce type d'opération.» On reste dans le vague. Quant à fixer une date, l’adjoint déléguée répond que «les négociations restent longues», et prévoit un délai «de six mois a un an».

Hommage rendu à la Pologne

Le maire de Lyon a rendu hommage au peuple polonais pour l'épreuve qu'il subit actuellement en présence de Barbara Kopydlowska, vice-présidente du consul de Pologne à Lyon,. Très ému, Gérard Collomb a présenté ses condoléances au nom de la ville de Lyon. «Nous voulons exprimer notre sympathie aux ressortissants polonias de l'agglomération et à tous les lyonnais d'origine polonaise» a-t-il rendu hommage. La catastrophe qui touche la Pologne laisse son exécutif décapité, puisque le président Lech Kaczynski est décédé dans la catastrophe, et avec lui beaucoup de membre haut-placés. Les 1 500 ressortissants polonais qui vivent à Lyon sont invités à venir inscrire un petit mot en sa mémoire. Le carnet sera ensuite envoyé en fin de semaine avec d’autres livres de condoléances français, et archivé à l’ambassade de France en Pologne. Un 2ème registre de condoléances a également été ouvert à l’Hôtel de Ville de Lyon.



Tags : Modem | ump | collomb | broliquier | conseil municipal | immobilier | Lyon | ps | sacvl | Lyon Divers Droite | impôts | Grolée |

Commentaires 3

Déposé le 13/04/2010 à 17h20  
Par Gab' Citer

Au quotidien, les lyonnais constatent que leur agglomération évolue, gagne en dynamisme...S'engage pour ses quartiers. Ils n'ont que faire des guéguerres politiciennes et des tribulations des groupes de droite lyonnaise...

Déposé le 13/04/2010 à 15h11  
Par isah Citer

Petit souvenir. Dommage que tu ne sois pas visible !

Déposé le 13/04/2010 à 14h45  
Par Gilles Citer

plusieurs remarques et conclusions peuvent être assez vite tirées : la majorité municipale reste préoccupée par la vie quotidienne de lyonnais, le développement économique de la ville, la cohésion sociale de l'agglomération lyonnaise, et je m'en félicite ! En revanche, je suis plus que circonspect quant'au comportement de cette droite lyonnaise sans propositions, sans idées...et qui continue de se diviser autour de polémiques populistes et politiciennes. Courage à Monsieur Collomb qui doit supporter une opposition aussi peu constructive et aussi peu utile aux lyonnais..

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.