L’équipe de France de football secouée par une affaire de proxénétisme

L’équipe de France de football secouée par une affaire de proxénétisme

Une boite de nuit parisienne est soupçonnée d’employer des prostituées mineures.

Une boite de nuit parisienne est soupçonnée d’employer des prostituées mineures.
Deux joueurs, dont Franck Ribéry, ont déjà été entendus par la Police comme témoins. Sydney Govou serait le deuxième mais son avocat a refusé de confirmer cette information.
Deux autres joueurs devraient être entendus dans la semaine.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
the good one le 19/04/2010 à 10:09

Je ne sais pas ce qu'il se passe en ce moment, les mineurs sont à la mode ! Aucune tranche d'age n'est épargné, des plus petit aux presque majeurs ... tout le monde passe à la casserole. A ce train la, les salles d'attentes des psys vont encore devoir s'agrandir pour contenir tous ces gamins traumatisé.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.