Un casseur lyonnais condamné à 8 mois de prison ferme

Un casseur lyonnais condamné à 8 mois de prison ferme

Cet étudiant en sciences politiques de 22 ans a participé aux violences du 15 octobre dernier.

Il avait cassé le doigt d'un policier qui tentait de l'interpeller alors qu'il venait de briser les vitres de cinq voitures. Le jeune homme écope de 12 mois de prison, dont six fermes pour « rébellion » et de deux mois supplémentaires pour avoir refuser de se prêter à un test ADN. Alors qu'il a passé un mois en détention préventive à la prison de Corbas, le tribunal lui a accordé le régime de la semi-liberté qui lui permettra de poursuivre ses études mais il devra rentrer chaque soir au centre de détention.

X

Tags :

casseur

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
le lecteur fou de lyon mag le 12/11/2010 à 10:23

le gone belle article . je suis tt a fait 'accord avec toi au mini 8 mois ferme . quant a la journée pour aller a la fac tu rigole mon ami t a deja vu beaucoup de mecs comme ca a la fac . dis au journaliste qui floutte les photos de les deflouter et tu verra qui ils sont !!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Le Ma le 11/11/2010 à 12:12

Ok et ceux que l'on voit sur la photo????? Qui ont vraiment pété notre ville, sacagé les commerçants y sont ou. Ha pardon, on ne s'attaque pas à ces gens là, excusez moi Messieurs - Dames ...

Signaler Répondre

avatar
gône le 11/11/2010 à 12:09

Je trouve même que c'est trop indulgent.... Ce casseur a le droit de sortir la journée pour aller a la fac, il aurait mérité 8 mois fermes.... Que ça serve de leçon a ceux qui s'imaginent que la solution c'est la violence.......

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.