Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Un ver hermaphrodite pour expliquer Alzheimer et Parkinson

Une étude du CNRS à Lyon d'un petit ver hermaphrodite a permis de comprendre le mécanisme permettant à l'homme de naître "jeune", sans hériter des cellules de ses parents.
Cette avancée pourrait améliorer l'étude de maladies dégénératives comme Alzheimer ou Parkinson.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.