Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le Transbordeur veut redevenir le vaisseau amiral de la musique actuelle dans la région

C’est en tout cas le credo de la nouvelle équipe qui gère la salle mythique de Villeurbanne depuis le 1er juillet.

La ville de Lyon, à qui appartient l’enceinte, a choisi de confier les destinées du Transbordeur à la société Transmission pilotée par Eldorado à qui elle confie une enveloppe de 70 000 euros par an pour développer la scène locale. La première nouveauté sera l’agrandissement de la salle de concert qui passera de 1 500 à 1 800 places dès l’an prochain. La salle plus petite qui se trouve à l’entrée verra elle son bar re-désigné et son activité accrue. Outre le logo qui lui aussi va changer, Cyrille Bonin, le nouveau directeur du Transbordeur, détaille ce que son équipe va apporter à la salle pendant les 5 ans de leur mandat à la tête de l’établissement.
« Le grand concert reste un socle permanent pour une salle comme le Transbordeur, explique Cyril Bonin. La problématique que je met au coeur même du projet est de pouvoir apporter des solutions, de donner la possibilité aux artistes et aux associations locales de venir de façon régulière au Transbo. Les configurations de la salle nous permettent aussi bien d’accueillir de la musique au sens le plus strict du terme. Mais on peut aussi y faire du théâtre, de la danse, se réjouit-il. Nous allons essayer également d’utiliser les extérieurs du Transbordeur pour les transformer en jardin , avec une scène et un espace dédié à la musique. »
Un nouveau site internet avec une billetterie en ligne sera mis en service dès le 18 janvier, les premières têtes d’affiche programmées en 2011 sont Louis Chedid, Cocoon, Ben l’Oncle Soul ou encore Gaëtan Roussel



Tags : Transbordeur |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.