Le département du Rhône ne bascule pas à gauche

Le département du Rhône ne bascule pas à gauche

C'est le principal enseignement au lendemain du 2e tour des élections cantonales.La majorité de centre-droite a gagné un canton, celui de Meyzieu avec Michel Forissier, et en a perdu un, dans le 8e canton de Lyon avec le socialiste Thierry Philip qui s'est imposé devant Lionel Lassagne.
Les deux cantons susceptibles de basculer à Vaugneray et L'Arbresle restent donc dans l'escarcelle de la majorité sortante; et selon toute vraisemblance, Michel Mercier devrait donc être réélu à la présidence du conseil général du Rhône jeudi.
Autre enseignement du scrutin : la défaite de Dominique Perben dans le 6e canton de Lyon. Avec seulement 45,94% des voix, il est battu par le maire divers-droite du 6e arrondissement Jean-Jacques David.
Le FN, qui était en duel avec la gauche ou la droite dans 11 des 27 cantons renouvelables du département, a gagné une dizaine de points dans certains d'entre eux, récoltant par exemple plus de 41% des suffrages à St-Priest.
A noter également que les Verts ont remporté deux de leurs trois face-à-face avec le PS, à Villeurbanne centre et Lyon 3, dans le quartier de la Croix-Rousse.
Le taux d'abstention est lui de 67,71% pour ce 2e tour, c'est encore plus qu'au 1er tour. En 2004, pour les mêmes cantons, le taux de participation s'était élevé à 63%.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.