Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Violences urbaines : vers un “centre d’entraînement commun” police-gendarmerie  

La ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie a évoqué, lundi 22 octobre à Lyon, la réalisation d'un "centre d'entraînement commun" police-gendarmerie pour lutter contre les violences urbaines.
La ministre de l’Intérieur Michèle Alliot-Marie inaugurait, lundi 22 octobre, le nouvel hôtel de police de Montluc à Lyon. MAM en a profité pour avancer le projet "d'un centre d'entraînement commun à la lutte contre les violences urbaines”. Cela, a-t-elle dit aussi, "dans l'optique du développement des standards européens". Selon son entourage interrogé sur ce point précis, il s'agit "d'essayer de faire en sorte que le savoir-faire français, dans ce domaine, et dans celui du maintien de l'ordre, soient repris en compte dans d'autres pays".
La ministre a également souhaité "un rapprochement des formations" police-gendarmerie. "La formation des personnels de soutien (administratifs, techniciens) sera mutualisée", a-t-elle indiqué. Concernant la future Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), devant regrouper à terme DST (contre-espionnage) et Renseignements généraux, la ministre a précisé que "certaines missions qui étaient assurées" auparavant par les RG le "seront (...) par d'autres directions" de la police, telle celle de la Sécurité publique "pour l'information locale, le renseignement de terrain en matière de délinquance, les violences urbaines, les phénomènes de bandes ou les manifestations".


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.