Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Lyon: la chute d’un caïd

Samir Messaoudi, dit "le Grand Sam", a été interpellé mercredi par la brigade de répression du banditisme.

Âgé de 37 ans, cet homme n'est pas n'importe quel gangster. Condamné à 4 ans de prison ferme pour « non-justification de ressource » dans une affaire de stupéfiant concernant un trafic de 800 kg de hasch, il était en cavale depuis la condamnation prononcée en janvier 2011. De forts soupçons pesaient par ailleurs sur lui dans l'affaire du mitraillage en aout 2010 de la façade de l'Ambassade, une boîte de nuit du 1er arrondissement, mais le Grand Sam menaient la grande vie. Il était connu dans le monde de la nuit lyonnaise pour être un flambeur, des virées nocturnes à grands frais qui ont remis la police judiciaire sur ses traces. Il a été arrêté mercredi soir pour une affaire de faux papiers dans un bar bien connu des quais du Rhône. Les policiers ont retrouvé une arme de guerre (un pistolet mitrailleur tchèque CZ Skorpion), 24 000 euros en liquide ainsi que des vêtements et des montres de luxe dans son appartement du 6e arrondissement.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.