Lyon doit encore patienter pour son campus d'excellence

Lyon doit encore patienter pour son campus d'excellence

Le ministre de l'Enseignement supérieur a dévoilé 3 projets de grands campus à vocation mondiale retenus au titre des initiatives d'excellence du grand emprunt. Et Lyon n'a pas été retenu parmi les initiatives d'excellence (Idex).

Ontdonc été choisis :  Bordeaux, Strasbourg et Paris Sciences et Lettres. Une déception pour Michel Lussault, président du pôle de recherche et d'enseignement supérieur (PRES). « On en a gros sur la patate », confie-t-il mardi matin dans les colonnes du Progrès. Le projet présenté visait à développer la santé globale et les sciences et l'ingénierie au service du développement durable, sur les sites universitaires de Lyon et Saint-Etienne. Rien de définitif toutefois, puisqu'une deuxième vague de sélection est prévue à l'automne. Lyon pourrait alors faire partie des lauréats, au même titre que l'autre recalé régional, Grenoble. Les élus se répartiront une enveloppe de 7,7 milliards d'euros.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.