L'aéroport Saint-Exupéry est à vendre

Comme à Montpellier, Toulouse et Bordeaux, l'Etat va céder ses parts à des sociétés privées mais les associations de riverains craignent une augmentation sensible du trafic et donc des nuisances. L'an dernier, la plateforme lyonnaise a vu transiter 8 millions de passagers et l'objectif est d'atteindre les 10 millions d'ici deux ans grâce aux investissements privés.
Si Saint-Exupéry connait une croissance bien supérieure à celle des autres aéroports français, il n'est que le 47e aéroport européen.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.