Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Lyon fait silence en hommage aux victimes de la tuerie en Norvège

Près de 150 personnes se sont réunies lundi matin dans la cour d’honneur de l’Hôtel de Ville, où la Ville de Lyon a rendu un hommage appuyé aux victimes de la tuerie d’Oslo et de l’île d’Utoeya en Norvège.

La cérémonie était présidée par le maire Gérard Collomb, en présence du Consul honoraire de Norvège à Lyon, Yves Hunckler. Une minute de silence a été observée à 11h, suivie d’un dépôt de gerbe. Les hymnes respectifs des deux pays ont ensuite été diffusés. Puis, Yves Junkler et Gérard Collomb ont prononcés quelques mots au pupitre.
« Aujourd’hui est un moment particulier, a déclaré le consul honoraire de Norvège. Je suis trop jeune pour me souvenir quand l’hymne norvégien a été joué pour la dernière fois dans ces circonstances. » Silence dans le parterre des présents. A la droite du pupitre, les adjoints municipaux sont figés par l’émotion. « Nous sommes un peuple paisible et heureux, continue-t-il alors. Voir tous ces Lyonnais réunis aujourd’hui aidera au recueillement des familles qui savent déjà que Lyon les soutient. » Unis dans la douleur et l’incompréhension, qui ne connaissent pas les frontières géographiques et les barrières de langage. Sur les porte-drapeaux, qui enchâssent le pupitre, le drapeau norvégien, le drapeau français et celui de la ville de Lyon ne flottent pas. Ils sont chacun fixés par un crêpe noir. « Nous n’oublierons pas », termine le consul.

« Les paroles manquent pour décrire l’ignominie »

Gérard Collomb a exprimé sa compassion à l’égard des Norvégiens de Lyon, et du peuple norvégien dans son ensemble. Un acte qualifié « d’ignominie » par le maire de Lyon. « C’est un crime atroce par le nombre des victimes et par sa préméditation et sa froideur, visant le pays, sa capitale et sa jeunesse », a déploré l’édile lyonnais.
Samedi, plus de 90 Norvégiens ont perdu la vie : sept morts dans un attentat à la bombe dans le centre d’Oslo et plus de 80 sur l’île d’Utoeya où se réunissait le camp de jeunesse des jeunes travaillistes. Les victimes y ont été mitraillées par Anders Behring Breivik, un fondamentaliste chrétien néonazi, qui s’est ensuite rendu à la police.
Le maire de Lyon a mis en garde contre « les idéologies nébuleuses » diffusant à travers l’Europe, qui « pour une cause ou pour une autre veulent faire renaître la haine. »
Un livre d’or est à été ouvert dans la cour d’honneur de la mairie, à disposition des Lyonnais qui souhaitent s'associer à la douleur des familles.



Tags : norvege | tuerie | hommage |

Commentaires 1

Déposé le 25/07/2011 à 17h23  
Par le journal de personne Citer

Mister Crime

Essayez de vous mettre dans la tête de la bête blonde, aryenne ou norvégienne !
Et vous verrez que la terre n’a jamais été ronde… ni la mer bien profonde… erreur !
Ce n’est pas de la terreur, ce qui s’est passé sur cette île, reste de la torture…
Torture sans foi, ni charité, ni espérance… Torture d’un homme qui voulait obliger les hommes qui étaient à sa portée d’être dignes de l’homme qui reste hors de portée…
l’homme générique, l’homme angélique, l’homme parfait.
Il tirait à bout portant sur tout ce qui bouge en disant : où sont passés vos idéaux, tas d’ordures ?
Moralité : Y a pas plus sanguinaire que les chimères...

http://www.lejournaldepersonne.com/2011/07/mister-crime/

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.