Quatre hommes écroués après l'incendie du centre de rétention de Saint-Exupéry

Trois Tunisiens et un Marocain sont suspectés d'être à l'origine du sinistre qui s'est déclaré jeudi dernier. L'incendie a endommagé des chambres et a entrainé le transfert de 66 personnes vers d'autres centres, notamment à Nîmes et à Toulouse.
Par ailleurs, quatorze fonctionnaires de police et six personnes retenues avaient été intoxiqués par la fumée.
Les quatre suspects, qui étaient retenus dans le centre, ont été écroué à la maison d'arrêt de Corbas après leur mise en examen.

X
0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.