Des Roumains souhaitaient squatter chez Thierry Philip

Selon le Progrès, trois jeunes hommes ont tenté de s'introduire lundi après-midi chez le vice-président du Grand Lyon. Son domicile brondillant leur avait paru abandonné. Ils ont alors pénétré dans la maison et déclenché l'alarme. Arrêtés par les policiers, les trois Roumains ont déclaré vouloir y installer leurs familles. Mardi, le procureur a requis six mois de prison ferme. Le tribunal, lui, a préféré les condamner à six mois de prison dont trois avec sursis.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.