Un an de prison pour le casseur de rétroviseurs

Cet homme interpellé le 18 août dernier dans le 2e arrondissement avait également craché au visage d'un policier et transportait 15 grammes de résine de cannabis. Devant le tribunal lundi, ce multi-récidiviste a tenté de se justifier. Le crachat serait intervenu car le policier l'avait maltraité, étranglé et plaqué au sol avec ses Rangers. Quant à la drogue, un policier lui aurait glissé dans la chaussette durant la garde à vue.Déjà condamné pour des faits de vol aggravés, extorsion et violence avec armes, l'homme n'a pas convaincu le tribunal. Ce dernier l'a condamné à un an de prison ferme et 500 euros de dommages et intérêts pour le policier.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.