L'ASVEL déçoit à l'Astroballe

La Green Team a perdu 69-68 samedi face à Dijon pour le seul de ses matches amicaux à domicile. Pour la première fois depuis le début de sa campagne de matches amicaux, l'ASVEL a joué avec son effectif au grand complet. 12 joueurs composaient l'équipe présentée au public de l'Astroballe, chacun arrivant sur le parquet accompagné des autres joueurs du club qui évoluent à leur poste (environ 150 jeunes). L'occasion donc de découvrir les nouveaux visages villeurbannais: les américains Hilton Armstrong (pivot arrivé des Atlanta Hawks), Dijon Thompson (ailier recruté à St Pétersbourg), Jamie Skeen (intérieur en provenance de l'université de Virginie) et Phil Goss (meneur qui jouait l'an dernier en Italie à Varese), mais aussi le jeune Livio Jean-Charles, un jeune ailier fort capable de jouer à l'intérieur. ces 5 recrues composent l'équipe 2011-2012 avec les "anciens" Paul Lacombe, Léo Westermann, Edwin Jackson, Bagaly Fofana et Kim Tillie.
Pour son premier match aux manettes de la Green Team à l'Astroballe, le nouveau coach villeurbannais Pierre Vincent (également sélectionneur de l'équipe de France féminine) a choisi de faire jouer Westermann, mais le jeune meneur s'est légèrement blessé et pour ne pas prendre de risque il a été contraint de faire entrer Phil Goss, pourtant arrivé le jour même des Etats-Unis. Les Verts entament la rencontre difficilement et sont accrochés, notamment en défense. Le premier quart-temps se termine sur un score de 20 points partout, puis l'ASVEL prend l'ascendant et remporte les deux suivants (16-12 et 19-18). C'est dans le dernier quart que la JDA Dijon fait la différence et recolle au score. Phil Goss claque bien un superbe 3 points alors qu'il ne reste que 3'4 à jouer, mais après un temps mort, Bobby Dixon (meilleur marqueur du match avec 18 points), un ancien de l'ASVEL, redonne à Dijon l'avantage à 0'2. Score final 68-69 en faveur des visiteurs.
Pierre Vincent aura du travail avant que ne commence véritablement la saison.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.