Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le Nouvel Obs joue aux cartes avec les Lyonnais

L’hebdomadaire a publié un cahier spécial de 16 pages le 22 septembre en détaillant, comme un jeu des sept familles, ceux qui font l’actu lyonnaise.

Des francs-maçons aux nouveaux « bobos », en passant pas les artistes ou les business-man et woman, le magazine passe en revue toutes les couches de la population de la Capitale des Gaules. On apprend notamment que la loge lyonnaise du Grand Orient de France a près de 3000 frères et sœurs, grâce à « une politique d'extériorisation mais pas l’ouverture aux femmes validée par le couvent en 2010. » Des francs-maçons qui sont liés à la politique locale, sans le cacher ; Une habitude qui voudrait changer Michel Havard, candidat à la mairie de Lyon pour 2014, car « en politique, on ne peut pas être l’homme d’une seule tribu. » Suivez son regard…
Le Nouvel Obs décortique également les « bobos », adaptation provinciale du phénomène parisien « branché et ultramobile. »  A Lyon, le « bobo » est « plutôt un trentenaire ou un quadra chef de famille tranquille, à la recherche de repères […], rencontré sur les Pentes, qui s’installe à la Croix-Rousse et qui finit à Caluire-et-Cuire », selon un vieux proverbe.



Tags : Lyon | Le Nouvel Observateur |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.