L'alerte enlèvement sera désormais relayée sur Facebook

C'est une annonce du ministre de la justice, le rhodanien Michel Mercier. Une première en Europe. L'objectif est d'élargir le nombre de personnes susceptibles d'avoir connaissance de l'alerte enlèvement, à travers une page Facebook dédiée. Depuis sa mise en place en 2006, l'alerte enlèvement a été utilisée à 13 reprises. A chaque fois les enfants ont pu être retrouvés rapidement.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.