Une tête de turc payait les amendes de ses camarades

Une tête de turc payait les amendes de ses camarades

Un jeune homme a reçu une trentaine de courriers des TCL, de la SNCF et même de la médiathèque qui l'incitaient à payer des amendes ou à ramener des livres. Sauf que la victime a un titre de transport, ne prend jamais le train et n'emprunte pas de livres.
L'été dernier, la police découvre le pot aux roses lorsqu'elle interpelle un jeune Villeurbannais à la Part-Dieu. Il vient de se faire contrôler deux fois sans son ticket et il donnait un autre nom que le sien. Il avouera que tout son quartier donne le nom de la victime pour éviter les amendes.
Vendredi dernier, le Villeurbannais a été jugé par défaut et condamné à deux mois de prison avec sursis pour outrages aux agents des TCL et deux mois avec sursis pour prise du nom d'un tiers.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Pierro le 08/11/2011 à 14:38

2 + 2 = 4 mois de sursis.... A la prochaine connerie ce sera 4 mois de prison + la peine de la connerie donc non ce n'est pas rien

Signaler Répondre

avatar
Tom le 08/11/2011 à 08:17

Autrement, il n'écope de rien du tout. C'est tellement simple.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.