Le « AAA » de Rhône-Alpes menacé par la France

Le « AAA » de Rhône-Alpes menacé par la France

L'agence de notation « Fitch » conserve la note de la région, avec une perspective stable. Mais le diagnostic pourrait être revu à la baisse si la France perd sa meilleure notation. Le communiqué de l'agence de notation, agences si décriées ces derniers temps, est clair: « Les notes reflètent les bonnes performances budgétaires de la région Rhône-Alpes qui lui permettent d'assurer un autofinancement élevé de ses investissements. » La région Rhône-Alpes conserve donc son triple A. Et la perspective stable indique que, selon Fitch, que « le ratio de désendettement restera inférieur à six ans. » L'agence note également que Rhône-Alpes a bien absorbé la suppression de la taxe professionnelle. Un bon point pour Jean-Jack Queyranne, le président de la région, qui se félicite de ce « gage de solvabilité au moment où la Région Rhône-Alpes s'apprête à lancer un emprunt obligataire sur le marché financier. » Mais Fitch prévient d'ors-et-déjà : si la France perd sa note maximale, celle de la région en pâtirait forcément : « Un éventuel abaissement de la note de l'Etat français se répercuterait sur les notes de la région », peut-on lire dans le communiqué. Car la note nationale impacterait les taux d'endettement de la région d'une manière significative.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.