Les opposants au pont Schuman claquent la porte du conseil municipal

Les opposants au pont Schuman claquent la porte du conseil municipal

Lundi soir, des membres de l’association de défense Gillet-Masaryk et de l'association pour la sauvegarde du quartier Jaÿr-Saint Cyr étaient présents au conseil municipal. Ils ont exposé leurs motifs de protestation contre la construction du pont Schuman, et notamment son emplacement. Un projet qui doit relier Vaise au 4e arrondissement de Lyon, et dont la construction devrait coûter 65 millions d'euros.Les représentants des associations de riverains ont exposé des solutions pouvant « donner satisfaction à tous mais jamais prises en compte par Collomb et son équipe ». Selon eux, « Bolliet et Claisse, les hommes de main de Collomb sur le sujet, ont débité un ensemble de mensonges et de contre-vérités de façon éhontée ». Ce qui les poussés à quitter bruyamment la salle où se tenait le conseil municipal.A noter qu’à leur arrivée à l'hôtel de ville, ils avaient aussi déployé une banderole « Le pont Schuman autrement » afin de sensibiliser les élus.

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Ginette. le 27/12/2011 à 20:40

Râlez et engagez-vous !

Première étape de votre engagement citoyen, être présent dans l'isoloir en 2012.
La seconde, saisir la justice administrative contre "ce machin" que vous dénoncez.
Troisième étape, être présent dans l'isoloir en 2014.

Le diktat, n'existe et ne prospère que parce qu'il ne rencontre aucun obstacle.

Signaler Répondre

avatar
jm le 27/12/2011 à 18:39

@Vrai gauche. Vous détenez tous le pouvoirs, assumez !

Signaler Répondre

avatar
Vrai gauche le 27/12/2011 à 15:06

Admire systématiquement des cons, on finit par en payer le prix... Bien fait ! Vous n'avez que renouveler ces équipes de bras cassés!

Signaler Répondre

avatar
Laslo le 27/12/2011 à 08:09

Il y a un large consensus politique sur ce dossier. Aprés il y a toujours 3 ou 4 riverains affectés sur un projet important pour des centaines de milliers d'autres. Ce quartier, un peu endormi mais de plus en plus habité le jour par des salariés d'entreprise, à besoin de respirer et d'un nouveau pont.

Signaler Répondre

avatar
jm le 21/12/2011 à 01:06

Le régime Collomb est tel que vous l'avez fait, n'est-il pas trop tard quand le pont Schuman n'est qu'un modèle parmi tant d'autres.

Signaler Répondre

avatar
Marly le 20/12/2011 à 22:36

Tout est-il permis ? Non, bien sûr que non se disent les citoyens. Les politiques ne leur parlent-ils pas à longueur de temps de république irréprochable et de démocratie participative ? Pourtant, confrontés à la réalité, ces mêmes citoyens sont bien obligés de constater que, sous couvert de concertations qui comme les promesses n’engagent que ceux qui y croient, tout semble bel et bien permis et s’ils s’en étonnent ont leur répond que « c’est au nom de l’intérêt général ».
Ainsi, Le quai Gillet (quai étroit à deux voies de circulation) aurait peut-être pu dans les années 80/90 recevoir un pont de quartier à l’emplacement retenu pour l’édification du Pont Schuman puisqu’une réserve foncière existait à cette époque qui aurait effectivement pu permettre la réception d’un ouvrage urbanistique de taille modeste. Mais il se trouve que la Courly (le Grand Lyon) à la fin des années 90 en avait décidé autrement et choisi de vendre cette réserve foncière à un promoteur immobilier. De l’autre côté, en rive droite, dans le 9e arrondissement, dans le même temps, les habitations et bureaux n’ont fait que prospérer et ce n'est pas terminé. Peu importe s’est dit la nouvelle équipe du Grand Lyon, après les élections municipales de 2001, ce pont sera, et ne sera plus un pont de quartier mais un pont routier à deux fois deux voies de circulation qui captera également les flux automobiles venus des Monts d’Or.
Oui mais quid des immeubles construits sur l’ancienne réserve foncière au pied duquel ce pont déversera tous ces flux automobiles ? Tant pis dit le Grand Lyon « ils n’auraient jamais dû être construits à cet endroit !..... » que nous importe ces immeubles puisque ce sont nos prédécesseurs qui ont vendu la réserve foncière. Oui mais comment faire pour ancrer un tel pont sur un quai aussi étroit et procéder aux transformations grandioses que se doivent de laisser les grands hommes (c'est ce que pensent les hommes politiques) ? Mais rien de plus simple, dit également le Grand Lyon, il suffit de rapprocher les voieries des immeubles, de supprimer autant que nécessaire les places de stationnement, et donc de récupérer les terrains autrefois vendus en procédant par expropriation….. Oui, mais les objectifs ne seront pas atteints puisque le trafic ne sera pas fluidifié et le trafic vers le centre ville accru ? Cette fois ça suffit, allez dormir citoyens.

Signaler Répondre

avatar
de quoijememele le 20/12/2011 à 19:23

il y en a assez d'avoir des élus qui sont au service de leur propre intéret personnel- et de leurs amis- et non de leurs administrés.Certains élus auraient-ils peur de perdre leur place en faisant remonter les suggestions plus réalistes et moins couteuses ET répondant aux véritables besoins de la collectivité

Signaler Répondre

avatar
de quoijememele le 20/12/2011 à 19:19

A quand des hommes politiques qui soient au service de leurs administrés et non de leur propre intéret personnel.Il y en a assez des projets mégalo M.Colomb aux frais des lyonnais.A quand des politiques qui n'auraient pas peur de perdre leur poste en faisant remonter les réflexions des usagers bien moins saugrenues et couteuses que celles de notre "cher" maire et de sa cour

Signaler Répondre

avatar
Dada le 20/12/2011 à 17:18

Chers frères humains, nous compatissons, nous expérimentons Gégé sur l’Est lyonnais depuis 5 ans. Gégé est un as dans les mensonges, la propagande et surtout dans la pratique des sophismes. Ce sont des « arts » qu’il pratique avec sa clique socialiste de l’est lyonnais et du Sytral. La démocratie participative, il s’en tape le coquillard, il ne craint qu’une chose , le tribunal. Ses modèles de démocrates ressemblent plutôt à Staline ou Poutine, c’est le genre psycho rigide. Il faut donc trouver les failles juridiques et le faire reculer, pas d’autres moyens, bon courage.

http :www.carton-rouge-decines.fr

Signaler Répondre

avatar
Jacquot le 20/12/2011 à 13:21

ponts Et Ben Gégé ! Ça va être plus dur que les castors du pont Raymond Barre. !!!

Signaler Répondre

avatar
Continuez la lutte! le 20/12/2011 à 13:10

Continuez votre combat, je vous soutien, moralement pour l'instant car j'ai (nous avons) pas mal à faire de mon (notre) côté pour contrer l'ol-land!
Communiquez, donnez nous les liens vers le site de votre association....

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.