Un nouveau rebondissement dans l'affaire Marine Boisseranc

Un nouveau rebondissement dans l'affaire Marine Boisseranc

Son ex petit-ami, arrêté le 17 décembre dernier, a été remis en liberté mercredi après-midi rapporte Le Progrès. Il a toutefois été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de quitter le territoire français et reste mis en examen pour homicide volontaire. Le jeune homme avait été interpellé à Roissy il y a environ 3 semaines, à sa descente d'avion, alors qu'il vivait depuis des années en Malaisie. Il est soupçonné du meurtre de Marine Boisseranc, cette étudiante de 20 ans originaire de Chazay-d'Azergues, et tuée de douze coups de couteau en octobre 2005.

Tags :

boisseranc

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Krushbang le 06/01/2012 à 11:44

Parfaitement d'accord avec v-p!
Ras-le-bol de la démagogie des journalistes sur les questions de justice.
Et surtout: de leur énorme ignorance en la matière....

Signaler Répondre

avatar
v-p le 05/01/2012 à 14:30

Les mots ont un sens !!! En quoi cela est-il un rebondissement ??? Alors qu'il ne s'agit que d'une étape supplémentaire dans le cadre de la continuation normale de la procédure... En effet, en procédure pénale, la liberté sous contrôle judiciaire est le principe alors que la détention provisoire n'est que l'exception. Quand les journalistes vont-il arrêter de mettre de côté leur déontologie pour un pauvre titre racoleur ? Au lieu de nous informer en substance, de nous expliquer les tenants et aboutissants du fait mentionné, cela ne contribue qu'à entretenir les fantasmes sur le soit-disant laxisme de la justice en jouant avec la douleur de la famille de la victime. C'est vraiment scandaleux ! Mais malheureusement à l'image du nivellement par le bas qui se généralise dans tous les pans de la société française...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.