L’OL avance malgré tout

L’OL avance malgré tout
DR

En coupe, l’essentiel est la qualification et qu’importe, au final, la manière avec laquelle l’Olympique Lyonnais a battu 2 à 0 Luçon, un club vendéen en tête de son groupe de CFA.L’OL, malgré ses problèmes d’effectif continuels depuis l’été, continue d’avancer, sur quatre tableaux : la Ligue 1, la Champion’s league et les deux coupes nationales.

Seul Marseille fait aussi bien.

La coupe de la Ligue, où les Lyonnais sont en demi-finale, et la coupe de France, paraissent des épreuves mieux adaptées aux moyens actuels pour remporter un trophée cette saison.

En L1, il faudra avant tout arracher une place sur le podium avant de penser éventuellement au titre alors que la Ligue des Champions est inacessible avec l’effectif d’aujourd’hui.

La performance à Nantes n’a certes pas été brillante, donnant du crédit à l’avertissement lancé vendredi par Rémi Garde qui était de rappeller tant aux supporteurs, à travers les médias, qu'à ses propres joueurs "qu’en coupe, le traquenard existe partout".

Ce sont encore Bafétimbi Gomis, longtemps en échec, et Lisandro Lopez qui ont fait la différence mais la défense bricolée, malgré quelques passages difficiles, a su rester vigilante.

L’essentiel est là: être en 8èmes de finale, un stade de l’épreuve pour lequel l’OL recevra Bordeaux, le mardi 7 ou le mercredi 8 février, un autre club de l’élite qui a su lui aussi éviter le traquenard en passant aux tirs au but face à Créteil, équipe de National.

Le tirage apparaît de prime abord difficile face à un adversaire de Ligue 1 mais quand même favorable par le fait de jouer à domicile.

En règle générale, les professionnels apprécient mieux de jouer entre eux, car ils ont une meilleure connaissance de l’opposition, plutôt que d’affronter des clubs amateurs dont les joueurs leurs sont inconnus et, parfois, sur des terrains aléatoires ou des conditions précaires. Ce n’était toutefois pas le cas à Nantes.

Samedi, il faudra se relancer en championnat contre Dijon et profiter de jouer à Gerland pour ne pas se laisser décrocher dans la lutte au podium.

Tags :

ol

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
toptop le 23/01/2012 à 11:27

il avance ? faute de grive on mange du merle !

c'est vraiment performant de battre (péniblement) LUCON, amateur ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.