OL, la peur du bide

OL, la peur du bide
L'OL vivra-t-il une fin de saison cauchemardesque comme l'année dernière ? - OL/Caen 2010-2011 - LyonMag

Battu pour la 9e fois de la saison en Ligue 1, dimanche à Bordeaux (1-0), l’idée que l’Olympique Lyonnais ne soit plus en Champion’s League à la rentrée, voire même en Europa League, n’est pas à écarter, à moins d’être dans le déni, avec un podium qui s’éloigne journée après journée.

Depuis 2000, le public de Gerland s’était tellement habitué à ces soirées européennes qu’il en avait peut-être oublié que les étoiles pourraient un jour s’arrêter de tourner au dessus de l’OL. Il n’y a rien d’infamant là-dedans et des clubs plus huppés encore comme le Bayern, la Juventus ou le Milan AC ont déjà surmonté dans leur histoire une absence en Champion’s League. Incapable de se surpasser, l’Olympique Lyonnais, qui prend trop de buts, est devenu une équipe quelconque pour laquelle une défaite est maintenant un non-événement. Lille est 3e avec trois points d’avance et un match en retard.
L’OL est à la lutte avec Marseille, Saint-Etienne, Rennes tous à 39 points mais l’OM et l’ASSE ont eux aussi une rencontre de plus à jouer, dès mercredi pour les Verts contre Lorient à domicile. Toulouse et Bordeaux sont à deux et trois points 8e et 9e. Ainsi, il n’est pas incongru de penser que l’Olympique Lyonnais, au vu de la spirale négative de laquelle il n’arrive pas à s’extirper en championnat, puisse terminer 7e, voire 8e ou 9e, dans le pire des cas, et, surtout ne pas être européen du tout s’il ne gagne pas la finale de la coupe de la Ligue.

Car le tirage de la coupe de France avec un déplacement à Paris n’est pas une bonne nouvelle non plus car les Lyonnais sont faibles à l’extérieur (7 défaites sur 9). Globalement, la note de l’OL, 14e de la phase retour, est à la baisse: 4 sur 18 possibles, c’est le nombre points pris sur les six dernières journées. La victoire contre Paris-SG, samedi à Gerland est quasiment impérative pour se relancer alors que le derby à Saint-Etienne, le 17 mars semble lui aussi une étape majeure avec un possible passage de témoin qui fera mal à la mémoire des supporters lyonnais. Les Verts n’ont plus terminé devant l’OL en Ligue 1 depuis 1993 (7e contre 14e).

"Quand on joue sur les quatre tableaux, le podium devient de plus en plus difficile", admet Jean-Michel Aulas. Là aussi, l’Olympique Lyonnais est redevenu commun et n’a plus les moyens sportifs de tenir sur tous les fronts comme cela pouvait être le cas au milieu des années 2000 alors que son budget reste, malgré son plan de rigueur, le plus important de la Ligue 1 derrière le PSG. Il est comme beaucoup d’équipes françaises, incapable de passer d’une compétition à une autre sans dommage, comme c’était son cas à la fin des 1990, lorsque l’effectif, encore moins expérimenté qu’il ne l’est aujourd’hui, n’était pas habitué à l’Europe.

La perspective d’une qualification en quarts de finale de la Champion’s League à Nicosie sera sans doute une bonne nouvelle mais il faudra espérer que ce ne soit pas une victoire à la Pyrrhus car si l’OL peut s’enorgueillir d’être encore sur quatre tableaux, attention de ne pas terminer Fanny.

S.V.

Tags :

ol

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
lartiste69 le 20/02/2012 à 22:26

ferme la le bordelais
occupe toi de ta ville et de ton club
qui est loin de briller aussi

Signaler Répondre

avatar
Vive Bordeaux le 20/02/2012 à 17:35

Il faut non seulement donner les terrains de Décines à l'OL , mais aussi organiser une quête pour augmenter le salaire des joueurs, sinon ils vont faire comme les patrons de grande qualité, ils vont s'exproprier, ce sera la fuite des cerveaux, encore une fois (je rigole..)

Signaler Répondre

avatar
Qui paye ! le 20/02/2012 à 17:02

Faudrait peut-être penser à solliciter le maire de Décines pour acheter quelques joueurs ... pour le bien de l'agglo !

Signaler Répondre

avatar
Guillaume1988 le 20/02/2012 à 16:04

Le mec qui tire sur l'ambulance Lloris... Il en a peut-être marre de vivre ça Lloris non ?

Signaler Répondre

avatar
luciole le 20/02/2012 à 15:45

ah ! c'est sûr qu'elle ne fait pas b. cette équipe qui, parait il, fait rayonner LYON au plan international ....

Signaler Répondre

avatar
Double A le 20/02/2012 à 14:28

Pourquoi l'OL ne tient pas la route en championnat?
1. Lloris n'est plus le sauveur qu'il a pu être autrefois. Depuis le mois de janvier, il ne nous fait plus gagner de points...
2. Koné et Umtiti, bien qu'ils tiennent la baraque n'ont découvert la L1 que cette année. A montpellier il faut se souvenir que l'OL s'incline 1-0 avec Fofana, Gonalons, Umtiti et Kolo en défense...
3. Les joueurs comme Kallstrom ont joué beaucoup trop de matches et se retrouvent cramés. Les blessures n'ont pas favorisées les turn-over...
4. Depuis janvier, Bastos n'est plus décisif... Heureusement Lacazette se révèle et Briand bien que critiqué réalise de bonnes prestations.
5. Lisandro, après un début d'année tonitruant n'est plus au top...

L'OL cette année n'a pas les moyens de bien figurer en championnat. L'Europa League serait un moindre mal et pour la jouer, il faudra gagner une coupe parce que parti comme ça...

Mais je donnerai bien ma place en ligue des champions pour me rendre 2 fois place des terreaux fêter les coupes avec les joueurs... 3 ans sans trophée, c'est long...
Par ailleurs... on ne sait jamais, en LDC avec un tirage favorable on peut jouer une demie... L'espoir fait vivre ^^

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.