Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Jeanine Paloulian - LyonMag/JazzRadio

J. Paloulian : “Ressortir le Fouquet’s toutes les 5 minutes ne grandit pas la campagne”

Jeanine Paloulian - LyonMag/JazzRadio

La journaliste politique lyonnaise, qui officie sur TLM, était l’invitée de Jazz radio pour l’émission Ça Jazz à Lyon, proposée en partenariat avec LyonMag.com.

Tournant dans la campagne ou trompe-l’œil ? Depuis mardi et pour la première fois dans la campagne présidentielle, un sondage donne Nicolas Sarkozy en tête au premier tour devant François Hollande (28,5% contre 27% selon Ifop). "Il reste encore 42 jours, et beaucoup de choses peuvent encore changer, prévient Jeanine Paloulian. Sarkozy n’est parti que depuis une semaine. Auparavant, c’était le président de la République qui était sur le terrain." Selon la journaliste, la primaire socialiste a biaisé le début de campagne. "Cette primaire a légitimement saturé les médias, rappelle-t-elle. On a cru que, parce qu’il y avait une primaire à gauche, la campagne présidentielle avait commencé." 

Ce sursaut du président-candidat, Jeanine Paloulian le lie au meeting de dimanche dernier à Villepinte. "Le discours a manifestement réveillé les militants de droite et les électeurs de l’UMP, qui avaient été irrités par l’épisode du ‘Casse toi pauvre con’ ou du Fouquet’s", rappelle-t-elle. Et la journaliste de déplorer la tournure nauséabonde que prend parfois la campagne. "Si l’on doit dégainer le Fouquet’s toutes les cinq minutes, il faudra ressortir l’épisode DSK toutes les cinq minutes également, regrette-t-elle. Cela ne grandira pas le débat."

Un débat qui devrait se jouer au second tour entre les deux grandes formations politiques, PS et UMP. "On assiste à un recentrage vers la bipolarité", confirme Paloulian. Exit la troisième voie, incarnée par Bayrou en 2007 ? "A partir du moment où Nicolas Sarkozy fait le choix de la bipolarité, il fait le choix de nier le centre. C’est cela qui a mis Bayrou en première ligne. Cela a marché en 2007 mais, entre temps, comme François Bayrou a perdu ses troupes, quasiment tous ses mandats, qu’il n’a plus d’argent et plus de relais dans l’opinion, le positionnement vers la bipolarité s’est fait naturellement", explicite-t-elle.

Le frémissement de Sarkozy dans les sondages concoure avec un discours qui vise de plus en plus la base droitière de son électorat. "Oui l’élection va se gagner à droite, confirme Jeanine Paloulian. Pas du tout d’ailleurs pour aller faire la drague à Marine Le Pen. Le fond du problème n’est pas là." Elle étaye son propos au regard de la crise européenne. "Aujourd’hui, en Europe, tous les pays qui ont été gouvernés par la gauche se sont tous cassés la gueule économiquement. Le bilan, il est là. La seule chose qu’il ne faut pas oublier, c’est que la France s’est plutôt bien sortie de la crise. Si ça, c’est gouverner à droite, je vous le dit carrément, il faut rester à droite."

Alors, régénérée la campagne présidentielle ? "Beaucoup de choses peuvent encore se passer. La campagne est en train de redémarrer. Chic ! Tant mieux ! On va pouvoir entendre parler de l’Europe, du pouvoir d’achat, des retraites, du chômage des jeunes, de l’aide à apporter aux personnes âgées, des grandes questions de société et de bioéthique. Toutes les questions méritent d’être posées autrement que de savoir si l’un a dit ‘casse-toi pauvre con’ ou si l’autre est un flou, un loup ou une gauche molle. Jusqu’à présent la campagne n’était pas sérieuse, j’espère qu’elle va le devenir."



Tags : paloulian | poignard | presidentielle |

Commentaires 3

Déposé le 14/03/2012 à 13h41  
Par gériatrie Citer

La pauvre !

Déposé le 14/03/2012 à 13h33  
Par censuré Citer

A la retraite!

Déposé le 14/03/2012 à 13h33  
Par censuré Citer

Cela sent le formol !

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.