Avant le derby face à l'ASSE, l'OL a rencontré ses supporters

Avant le derby face à l'ASSE, l'OL a rencontré ses supporters
Photo DR

Si les groupes de supporters de l’OL ne sont pas venus manifester à Tola-Vologe cette semaine au contraire des années précédentes pour motiver les joueurs en vue du derby, c'est que la direction du club les a rencontrés dernièrement.

"Nous avons rencontré les supporters. C’était prévu de longue date. Si je ne me trompe pas, c’était des séances de voeux repoussées en raison de calendriers trop chargés. C’était bien de les rencontrer avant le derby et après Nicosie", a reconnu Rémi Garde.
"D’une manière générale, je pense que c’est bien d’avoir un contact avec les supporters", a-t-il dit.
"Je pense qu’ils sont évidemment prêts à soutenir le club et l’équipe. Après, comme dans tout échange, vous imaginez bien que tout le monde n’était pas forcément d’accord. Ils ont connu des périodes au cours desquelles ils étaient plus heureux de nous rencontrer. C’est par l’échange que les choses peuvent avancer. Sincèrement, c’est une composante tellement importante d’un grand club qu’il était donc important de discuter avec eux", a poursuivi Garde.
"Je ne sais pas si c’est de la pression mais plutôt de l’attente, très forte et très saine quelque part car ce sont des personnes qui se déplacent qui investissent du temps, de l’argent dans les déplacements, qui aiment le club depuis longtemps, ont envie de le voir gagner. Il est logique qu’il y ait une pression et qu’ils disent les choses lorsqu’ils ne sont pas contents. Comme de la même manière, il est très important pour nous de les entendre lors des matches à l’image des dernières minutes contre Lille au cours desquelles le public a soutenu l’équipe", a souligné l’entraîneur de l’OL.
Le club s’est-il entendu avec les Bad Gones, notamment pour qu’ils ne viennent pas au centre d’entraînement cette semaine ?
"Pas à ma connaissance, non", a simplement répondu Rémi Garde.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.