Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le retour en forme de Bafé Gomis, mais aussi ceux de Gonalons et Grenier, seront déterminants pour l'OL - DR Foot 01

L’OL s’est replacé pour le podium

Le retour en forme de Bafé Gomis, mais aussi ceux de Gonalons et Grenier, seront déterminants pour l'OL - DR Foot 01

Au delà de la victoire dans le derby à Saint-Etienne, toujours importante dans la rivalité régionale que se disputent les deux clubs, l’OL s’est vraiment relancé dans la lutte pour la 3e place de la Ligue 1.

Il occupe le 4ème rang avant les matches de dimanche soir à l’occasion desquels Toulouse et Rennes vont s’affronter et Lille recevra Valenciennes.
En attendant, l’Olympique Lyonnais, qui une fois n’est pas coutume, a gagné à l’extérieur et sans prendre de but, est repassé devant les Verts, 5èmes, au bénéfice de la différence de buts générale (+9/+5).
"Vous avez l'habitude de nous mettre très bas très vite ou de nous monter très haut tout aussi rapidement. Nous avons pris trois points et nous sommes très contents", a rappelé Rémi Garde. "Gagner trois derbies dont deux à l’extérieur nous rend fier et heureux surtout pour les supporters après la déception en Champion’s league", poursuit-il.
"Dans la foulée de la victoire contre Lille, il était important de prendre les trois points au delà de l'aspect du derby", a ajouté l'entraîneur qui se réjouit de la "réaction d’orgueil" de son équipe "solide" même s’il regrette les nombreuses occasions ratées.

"La maîtrise de l’événement et le jeu développé ont été déterminants car on ne s'en sort que par le jeu".

Car l'OL a amplement mérité son succès dans un stade où il est invaincu depuis le 6 avril 1994. "Je pense que le podium est envisageable mais il faudra encore faire des exploits. Il reste dix matches. C’est considérable et l’on sait que tout relâchement est possible", souligne le président Jean-Michel Aulas.
Tout relâchement possible mais sans doute quasiment interdit dans une course où l’OL compte plusieurs concurrents directs ce qui accroît la difficulté.
"L’élimination en Champion’s league est peut-être un mal pour un bien", suggère aussi JMA. On peut lui donner raison en constatant les difficultés de Marseille, battu pour la cinquième fois consécutive en championnat alors qu’il est encore en quarts de finale de la C1 et encore en course sur quatre tableaux contre trois désormais à Lyon.

Il est donc possible que ce soit un mal pour un bien en raison aussi d’un effectif pas si étoffé qu’on veut bien le dire et qui a encore perdu Cris, blessé au mollet gauche et sorti à un quart d’heure de la fin au profit du jeune Samuel Umtiti. Le capitaine lyonnais disputait à Saint-Etienne son 300e match en Ligue 1 mais le poids des années commence, quel que soit le respect que l’on doit au joueur de 34 ans, vraiment à se faire sentir avec des difficultés à enchaîner les échéances.
Garde a fait part de son inquiétude au sujet du Policier et il sera sans doute forfait à Paris mardi en quarts de finale de la coupe de France qui sera une parenthèse, importante, avant de recevoir Sochaux, où là aussi les trois points de la victoire seront impératifs contre un mal classé.
S.V.



Tags : ol | olympique lyonnais | Ligue 1 | derby | podium |

Commentaires 1

Déposé le 18/03/2012 à 14h07  
Par éboueur du grand Lyon Citer

eboueur pour les contribuables!!!!!!La cour administrative d’appel de Lyon a condamné, vendredi 16 décembre, le Grand Lyon et le Département du Rhône pour avoir passé des marchés publics illégaux avec l’Olympique lyonnais et le Grand Prix de Tennis de Lyon pour un montant de 491 000 euros, aux frais du contribuable

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.