Villeurbanne: des inquiétudes au planning familial

Villeurbanne: des inquiétudes au planning familial
Photo d'illustration - DR

Les 21 salariées de ce lieu d'information et d'éducation à la sexualité craignent pour leur avenir, en raison de l'importante diminution des moyens alloués par l'Etat.
Le Progrès rapporte que sur la période 2010-2011, le nombre de demandeurs a augmenté de 17%. Il s’agit principalement de jeunes femmes de 15 à 25 ans alors que dans le même temps le financement a été amputé de quasiment un tiers. Cela correspond à 350 interventions par an qui ne pourront plus avoir lieu.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.