Michèle Picard tacle Saint-Jean Industries

Michèle Picard tacle Saint-Jean Industries
Photo Lyonmag.com

La maire de Vénissieux dénonce dans un communiqué "les méthodes cyniques et le caractère prédateur du capitalisme financier".

Premier visé par cette déclaration: Saint-Jean Industries après l'annonce de l'éventuelle reprise de la Fonderie du Poitou par le groupe.
Michèle Picard écrit: "si des emplois et le savoir-faire de la Fonderie du Poitou sont sauvés, tant mieux, je ne vais pas m’en plaindre, mais pourquoi donc n’a-t'on pas affiché la même volonté pour maintenir le site vénissian en activité en 2009 ?"
Cette même année, les 108 salariés de la fonderie de Vénissieux avaient été licenciés par Saint-Jean Industries.
"Quelle mascarade, quel tour de passe-passe insupportable, quelle injustice et quelle insulte pour les 108 salariés de Vénissieux laissés sur le carreau, alors que tous les moyens étaient bel et bien là, ce rachat nous le prouve, pour sauver leurs emplois et pour assurer leur production dans l’avenir" a t-elle affirmé ce 18 avril.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.