Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

L'avenir de Cris, Bastos et Lisandro est très flou - LyonMag

OL : se motiver avant le dégraissage

L'avenir de Cris, Bastos et Lisandro est très flou - LyonMag

Rémi Garde l’assure : il n’a pas de doute quant à la motivation de ses joueurs à bien terminer le championnat dimanche soir contre Nice à Gerland (21h) malgré l’absence de plusieurs joueurs.

Cris et Gourcuff sont suspendus alors que Lovren, Bastos et accessoirement Ederson et Mensah sont blessés et forfaits.
"Nous aurons une équipe pour gagner. Je trouve les joueurs très mobilisés malgré le fait que nous n’ayons plus grand chose à jouer si ce n’est pour l’honneur et la réputation du club. Si j’en crois l’implication aux entraînements de la semaine, c’est très encourageant et je n’ai pas de doute sur ce qu’il va se passer ce soir à ce niveau là", assure Garde.
D’ailleurs toute faiblesse pourrait être mal interprétée car Nice joue encore son maintien sur cette dernière journée comme plusieurs autres clubs tels Brest, Dijon, Ajaccio, Sochaux, Lorient, Valenciennes.
"Au sujet de l’équité, nous l’avons déjà montré à Ajaccio et nous serons de plus à domicile pour clôturer la saison. Nous aimerions aussi avoir le plus de points possible. C’est un autre enjeu pour nous", poursuit l’entraîneur lyonnais qui maintiendra son groupe à Tola-Vologe afin que les vacances ne soient pas trop longues avant la reprise fixée au 2 juillet.

D’ici cette date, certaines choses auront peut-être bougé au niveau de l’effectif. On sait qu’Ederson, en fin de contrat, semble devoir partir à la Lazio de Rome. Son départ va soulager les finances du club en raison de l’importance de sa rémunération.
D’ailleurs, l’absence en Ligue des Champions va devoir encore un peu plus accentuer la rigueur qui s’est imposée depuis deux ans sur l’OL qui doit faire face à des pertes en fin d’exercices.
Kim Källström semble aussi sur le départ vers la Russie où l’attendent des conditions très avantageuses alors qu’il est déjà l’un des gros salaires du club.
Michel Bastos devrait l’imiter malgré une seconde moitié de saison décevante à l’image des deux premières qu’il a joué à l’OL. Sur trois ans, seuls six mois ont vraiment été intéressants et en rapport avec les 18 millions d’euros déboursés pour acquérir l’ancien lillois.
L’Olympique Lyonnais aimerait bien aussi faire partir Aly Cissokho après deux tentatives manquées l’été dernier et cet hiver.
Reste également l’incertitude liée au sort d’Hugo Lloris qui s’est montré évasif ces derniers jours sur son avenir.
Peut-il rebondir à Tottenham, club qui ne jouera pas non plus la Champion’s league, ou ailleurs, bien que Jean-Michel Aulas l’ait déclaré cette semaine "intransférable" comme Lisandro ?
L’Argentin s’inquiète forcément de l’éventualité d’un départ du gardien de l’équipe de France et des conséquences sportives qu’il y aurait sur le rendement de l’OL. Essien était aussi intransférable en 2005, année de son départ à Chelsea pour 38 millions d’euros. Il s’agit seulement de mettre le prix adéquat pour faire bouger les lignes... et les mots.
Le contrat de Lloris, engagé jusqu’en 2016, est valorisé à hauteur de 18 millions environ.
S.V.



Tags : ol | olympique lyonnais | mercato |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.