Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Thierry St Cyr - Photo Lyonmag.com

Thierry St Cyr, le vice-président de l’Inter Beaujolais : “Des vendanges 2012 faibles mais bonnes”

Thierry St Cyr - Photo Lyonmag.com

Thierry St Cyr, le vice-président de l’Inter Beaujolais, était ce vendredi l’invité de Jazz Radio dans l’émission Ça jazz à Lyon, proposée en partenariat avec Lyonmag.com.

Les sécateurs s’activent depuis vendredi matin. En effet, les vendanges dans le Beaujolais ont commencé. Cette année, la récolte s’annonce particulière avec une faible quantité mais une bonne qualité. "C’est un phénomène physique en fait. Plus la récolte est faible, plus on a de concentration, et donc on a des récoltes de qualité" explique Thierry St Cyr.

Une situation qui s’explique par plusieurs choses. "Nous avons eu tout un enchaînement de phénomènes qui ont commencé par le gel d’hiver puis le gel de printemps. Et puis derrière, nous avons eu quelques orages de grêles dévastateurs. Du coup, on se retrouve avec une récolte de l’ordre de 30% inférieure à ce qu’elle devrait être" affirme le vice-président.

Dans le Beaujolais, la récolte 2012 enregistrera certainement le plus faible rendement jamais vu par les viticulteurs locaux. "En volume au lieu de faire une récolte de 700 000 à 800 000 hectaux, on va être cette année autour de 500 000 hectaux" commente Thierry St Cyr.

Pour ce dernier, si les quantités seront faibles, la qualité sera au contraire très bonne. "C’est vraiment par rapport à la concentration, c'est-à-dire que la vigne est capable de produire des raisins de qualité jusqu’à 50 hectaux. Cette année, nous n’avons que 25 à 30 hectaux à faire mûrir et c’est beaucoup plus facile pour la vigne de faire mûrir une petite récolte.  Nous avons plus de concentration en sucre et les  vins seront certainement de très grande qualité". La qualité de cette récolte 2012 devrait être connue dans le courant du mois d’octobre.

Conséquence de cette haute qualité : le prix de la bouteille risque d’être en augmentation. "Autour de 10 à 15%" estime le vice-président de l’Inter Beaujolais. "Cela fait trois ans que le Beaujolais bénéficie d’une récolte de très bonne qualité et on va confirmer cette année avec 2012. C’est vrai qu’on arrive à avoir un vin de très bonne qualité prix" poursuit-il.

Pour Thierry St Cyr, si la récolte sera moins importante cette année, la main d’œuvre ne le sera pas. Chaque année, ils sont entre 40 000 et 50 000. "Au contraire, je pense que les vendanges seront plus rapides. On aura autant de main d’œuvre mais avec un temps de vendanges beaucoup plus court".

Pour les vignerons, la période des vendanges représente toujours un moment à part de l’année. "Les vendanges sont toujours un moment qui est très convivial avec une bonne ambiance dans les équipes. Il y a la partie travail qui dure 8h par jour et puis il y a tout le reste puisque souvent ils logent ensemble. C’est compliqué pour les vignerons mais cela reste un moment de partage" conclut le vice-président de l’Inter Beaujolais.



Tags : ça jazz à lyon | vendanges | 2012 | quantité | qualité | récolte | beaujolais | Thierry St Cyr |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.