Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Maxime Gonalons (à g.), l'avenir de Lyon... et de l'équipe de France ? (Crédit : LyonMag)

L’OL et les Bleus, la fin d’une belle histoire d’amour ?

Maxime Gonalons (à g.), l'avenir de Lyon... et de l'équipe de France ? (Crédit : LyonMag)

Il est loin, ce 31 mai 2008, jour d'un match amical France-Paraguay disputé à Toulouse : à l'époque, six joueurs lyonnais étaient titulaires côté tricolore.

Coupet gardait les cages françaises, pendant que Clerc, Boumsong et Squillaci composaient la défense. Toulalan jouait les sentinelles au milieu de terrain pendant que Benzema était aligné en pointe. Rentré en cours de jeu, Govou contribuait au triomphe lyonnais : sept Gones alignés en même temps sous le maillot bleu, c'est un record en 10 ans.
L'apparition en masse des joueurs lyonnais en équipe de France date de l'après-2002, lorsque la génération France 98 est apparue à bout de souffle après le fiasco du Mondial en Corée du Sud et au Japon. A l'époque, les petits nouveaux s'appelaient Coupet, Carrière, Govou et Bréchet : tous lancés par le nouveau sélectionneur Jacques Santini lors de la rencontre du 21 août 2002 en Tunisie, quelques semaines après la fin de la Coupe du monde.
Entre 2002 et 2008, alors que l'OL domine sans partage le championnat de France, les joueurs lyonnais deviennent, tour à tour, des cadres de l'équipe tricolore. Coupet prend définitivement la succession de Barthez, Abidal s'installe sur le côte gauche de la défense, et les feux follets devant lesquels l'Europe tremble (Wiltord, Govou, Malouda) sont alignés aux côtés des pointes Henry ou Trézéguet. En 2006, trois d'entre eux : Abidal, Malouda et Wiltord sont sur la pelouse à la fin du match, lors de la finale de Coupe du monde perdue contre l'Italie.

Le déclin lyonnais entamé après 2008 se reflète, là encore en équipe de France : Lloris, Toulalan et Benzema sont les derniers représentants lyonnais sous le maillot bleu, avant leurs départs successifs à l'étranger.
Lundi soir, lors du match contre la Biélorussie, aucun joueur de l'OL ne fera partie du 11 titulaire des Bleus. Réveillère, présent contre la Finlande, se voit prendre sa place par Christophe Jallet, du Paris SG. Cette absence n'est pas anecdotique : sur les dix dernières rencontres des Bleus (du match Allemagne-France disputé le 29 février jusqu'au Finlande-France de vendredi), cinq se sont jouées sans aucun joueur de champ lyonnais titulaire.
Symptomatique d'un club en recul sur le plan sportif et pris à la gorge par ses impératifs économiques : Lyon ne sait plus garder ses meilleurs joueurs. En vendant Toulalan à Malaga à l'été 2011, puis Lloris cet été à Tottenham, l'OL a perdu ses derniers joueurs français d'envergure internationale. Réveillère est régulièrement délaissé au profit de Debuchy ou Sagna, et l'irrégularité de Gourcuff (sans parler de ses blessures) l'empêche de prétendre à une place chez les Bleus. Briand et Gomis, parfois appelés, jouent eux les utilités.

Pour autant, l'avenir des Lyonnais en équipe de France est-il bouché? Non, si l'on en croit les récentes performances des jeunes pousses du club. Gonalons a disputé cet été son premier match en tant que titulaire chez les Bleus, et il a livré une performance encourageante face à l'Uruguay. Derrière, ça pousse : Lacazette et Fofana ont tous deux marqué avec les Espoirs lundi contre le Chili (4-0), et le jeune Pléa a lui aussi inscrit un but avec l'équipe de France U20 en amical contre la Corée du Nord (3-1). De quoi espérer voir bientôt de jeunes Gones sous le maillot bleu - reste à savoir si l'équipe de France devra s'écrouler sur la route du Brésil pour les voir apparaître.



Tags : olympique lyonnais | ol | equipe de france |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.