Justice : le lyonnais Philippe Courroye sera bien muté contre son gré

Justice : le lyonnais Philippe Courroye sera bien muté contre son gré
Philippe Courroye - DR AFP/Fred Dufour

La haute juridiction administrative a finalement rejeté mercredi la demande de suspension de la nomination de Philippe Courroye à la cour d'appel de Paris.

L'ancien procureur de Nanterre, réputé proche de Nicolas Sarkozy, ne voulait pas devenir avocat général à Paris. Une nomination qu'il considérait comme une "sanction déguisée" de la part du nouveau gouvernement. Mais celui qui fut juge d'instruction au TGI de Lyon n'a pas convaincu le Conseil saisi en référé. Ce dernier n'a pas vu dans la demande de Philippe Courroye un caractère d'urgence.

Tags :

courroye

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
Choubidou le 12/09/2012 à 14:23

On ferait mieux de statuer sur " l'urgence à suspendre" dans l"intérêt du respect de l'Etat de droit, les 15 ans d'impunité garanties à ce milliardaire, directeur de campagne de F. Mitterrand, protégé par des dizaines de magistrats en bande organisée et passé avec 30 Mf à travers le parquet de Paris , la Cour de justice, la Chancellerie, les commissions des lois de l’assemblée et du sénat.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.