Lyon tranquille face à Ajaccio 2-0

Lyon tranquille face à Ajaccio 2-0
Retour gagnant pour Lovren - DR

L'OL repasse provisoirement en tête de la Ligue 1 grâce notamment à un but de Dejan Lovren.

Sur un corner tiré par Grenier à la 25e minute, le défenseur croate, oublié par la défense corse, fête son retour sur les terrains en trompant le gardien corse Ochoa. Une manière de réveiller les supporters lyonnais, tant la prestation des deux équipes est, jusqu'à ce but, quelque peu soporifique. Les Ajacciens restent repliés en défense, tandis que Lyon ne force pas son talent mais maîtrise son sujet, grâce notamment à une charnière centrale Lovren - Bisevac sereine. Dans les dix dernières minutes, le public de Gerland frissonne à deux reprises : tout d'abord quand Gomis récupère le ballon dans sa propre surface de réparation, traverse tout le terrain et s'en va tirer juste à côté des buts d'Ochoa. Puis lorsque Bastos, en position de défenseur, tente une relance dans l'axe qu'intercepte l'Ajaccien Belghazouani. Mais Vercoutre remporte son duel

 

Ajaccio démarre la seconde période pied au plancher : Eduardo place une tête juste à côté du poteau de Vercoutre. A l'heure de jeu, Clément Grenier tente un lob qu'Ochoa détourne en corner de justesse. Les Corses n'abdiquent pas, et à la 71e minute, la tête de Faty frôle encore la transversale de Vercoutre. Les insulaires se découvrent et Lyon en profite : à la 75e, sur un contre, Malbranque alerte Lisandro qui trompe Ochoa. Briand manque de corser l'addition dans les 10 dernières minutes, mais l'essentiel est là : Lyon rassure, à travers un jeu collectif huilé et une sérénité défensive quasi-inédite. A confirmer jeudi, pour les débuts lyonnais en Ligue Europa face au Sparta Prague.

Sur un corner tiré par Grenier à la 25e minute, le défenseur croate, oublié par la défense corse, fête son retour sur les terrains en trompant le gardien corse Ochoa. Une manière de réveiller les supporters lyonnais, tant la prestation des deux équipes est, jusqu'à ce but, quelque peu soporifique. Les Ajacciens restent repliés en défense, tandis que Lyon ne force pas son talent mais maîtrise son sujet, grâce notamment à une charnière centrale Lovren - Bisevac sereine. Dans les dix dernières minutes, le public de Gerland frissonne à deux reprises : tout d'abord quand Gomis récupère le ballon dans sa propre surface de réparation, traverse tout le terrain et s'en va tirer juste à côté des buts d'Ochoa. Puis lorsque Bastos, en position de défenseur, tente une relance dans l'axe qu'intercepte l'Ajaccien Belghazouani. Mais Vercoutre remporte son duel. Ajaccio démarre la seconde période pied au plancher : Eduardo place une tête juste à côté du poteau de Vercoutre. A l'heure de jeu, Clément Grenier tente un lob qu'Ochoa détourne en corner de justesse. Les Corses n'abdiquent pas, et à la 71e minute, la tête de Faty frôle encore la transversale de Vercoutre. Les insulaires se découvrent et Lyon en profite : à la 75e, sur un contre, Malbranque alerte Lisandro qui trompe Ochoa. Briand manque de corser l'addition dans les 10 dernières minutes, mais l'essentiel est là : Lyon rassure, à travers un jeu collectif huilé et une sérénité défensive quasi-inédite. A confirmer jeudi, pour les débuts lyonnais en Ligue Europa face au Sparta Prague.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
OL-FAN-69 le 17/09/2012 à 09:41

Rien ne nous arrêtera !!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.