Philippe Meunier souhaite brouiller les portables à l'école

Le député UMP du Rhône a fait une proposition mardi au ministre de l'Éducation.
Il estime que les téléphones portables peuvent en effet être utilisés à mauvais escient par les élèves. Outre les vols et autre rackets, le député rhodanien craint que les élèves se servent des portables pour tricher lors des examens et des contrôles via des sms ou en naviguant sur internet. Ils préconise donc selon le Progrès l'installation de brouilleurs GSM dans les établissements scolaires.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.