OL : Claude Puel encore débouté par la justice

OL : Claude Puel encore débouté par la justice
Claude Puel - LyonMag.com

La chambre sociale de la cour d'appel de Lyon a confirmé vendredi l'ordonnance de départage en référé du conseil des Prud'hommes de Lyon.

Ce dernier avait déclaré en novembre dernier l'ancien entraîneur de l'OL, Claude Puel irrecevable en ses demandes d'indemnités après avoir été licencié en juin 2011.
Puel désormais entraîneur de Nice, avait été évincé pour faute grave, alors qu'il lui restait un an de contrat.
Il avait succédé à Alain Perrin à l'Olympique lyonnais en juin 2008 et signé un engagement pour quatre années.
Au titre des salaires, Claude Puel réclame quelque 3,3 millions d'euros (hors primes), auxquels s'ajoutent 1,65 millions d'euros de dommages et intérêts.
Le 13 décembre, le conseil des prud'hommes de Lyon avait jugé irrecevable, la demande en référé de Claude Puel et l'avait, au contraire, condamné aux dépens de toutes ses demandes.
Toutefois, le Conseil des Prud'hommes devrait maintenant examiner le dossier sur le fond mais aucune décision ne devrait intervenir avant 2013.
S.V.

X
9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
classico le 30/09/2012 à 17:50
jessico a écrit le 30/09/2012 à 16h40

donc effectivement, il n'y a pas d'urgence,
"ça avance normalement" c'est même AULAS qui l'a dit !

+1

Signaler Répondre

avatar
jessico le 30/09/2012 à 16:40
jessico a écrit le 30/09/2012 à 13h32

donc effectivement, il n'y a pas d'urgence,
"ça avance normalement" c'est même AULAS qui l'a dit !

donc effectivement, il n'y a pas d'urgence,
"ça avance normalement" c'est même AULAS qui l'a dit !

Signaler Répondre

avatar
jessico le 30/09/2012 à 13:32
jessico a écrit le 30/09/2012 à 12h28

un jugement en référé ... traite l'urgence c'est tout ! Donc le juge a déclaré que ce n'était pas urgent !
L'instance sur le fond arrivera, sois patient

mais je ne suis pas sûr que le rendu du jugement à intervenir soit à hauteur de tes attentes ... et il y aura appel, et là non plus pas bon pour ce que tu souhaites

c'est mon nez qui me le dit, et cette truffe là se trompe rarement

donc effectivement, il n'y a pas d'urgence,
"ça avance normalement" c'est même AULAS qui l'a dit !

Signaler Répondre

avatar
jessica le 30/09/2012 à 13:09

madame soleil?

Signaler Répondre

avatar
jessico le 30/09/2012 à 12:28
juge a écrit le 30/09/2012 à 10h14

lamda tu ne sais pas lire. Tout est dans l'article, le rejet en appel pour le référé, le montant des sommes réclamées et le traitement sur le fond de l'affaire par les Prudhommes.

un jugement en référé ... traite l'urgence c'est tout ! Donc le juge a déclaré que ce n'était pas urgent !
L'instance sur le fond arrivera, sois patient

mais je ne suis pas sûr que le rendu du jugement à intervenir soit à hauteur de tes attentes ... et il y aura appel, et là non plus pas bon pour ce que tu souhaites

c'est mon nez qui me le dit, et cette truffe là se trompe rarement

Signaler Répondre

avatar
juge le 30/09/2012 à 10:14

lamda tu ne sais pas lire. Tout est dans l'article, le rejet en appel pour le référé, le montant des sommes réclamées et le traitement sur le fond de l'affaire par les Prudhommes.

Signaler Répondre

avatar
jessico le 30/09/2012 à 09:57
yves de lyon a écrit le 29/09/2012 à 22h49

S il fait pas partie des francs maçons,il a du souci à se faire

c'est malheureusement exactement le cas à LYON

Signaler Répondre

avatar
yves de lyon le 29/09/2012 à 22:49

S il fait pas partie des francs maçons,il a du souci à se faire

Signaler Répondre

avatar
lamda lyonnais le 29/09/2012 à 12:23

Etrange comme manchette, qu veut manifestement, par les mots choisis, discréditer Puel

Non non, il ne s'git que d'un rejet par rapport à une compétence juridictionnelle

Le Tribunal de Prudhommes, le seul apte à apprécier le fond de l'affaire, n'a pas encore statué dit on plus loin dans l'article

du n'importe, tout acquis à la cause du fric et sous la dictée d'aulas

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.