Claude Bartolone dans le Rhône vendredi

Le président socialiste de l'Assemblée nationale se rendra notamment à Saint-Priest.
Il y posera la première pierre d'une résidence de 28 logements locatifs sociaux . Il visitera ensuite la maison de quartier Diderot puis se rendra dans les nouveaux locaux de la maison de l'emploi de Feyzin. Il échangera ensuite avec le conseil des jeunes dans la mairie de la commune.

X
5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Sylvie le 05/10/2012 à 08:29
Poête a écrit le 04/10/2012 à 16h15

Avec l’UMP on sait que l’on se fait en…uler alors on se prépare on met de la vaseline, puis finalement ça passe.
Avec les socialistes on ne pense pas se faire en…uler alors on ne se prépare pas, hé paf !!! Un bon coup et là ça très fait mal !!!

Tout est parfaitement résumé le poète.

Signaler Répondre

avatar
jm le 04/10/2012 à 16:28

Qui Claude Bartolone vient-il pacer que le régime Collomb ne puisse faire ?

Signaler Répondre

avatar
Poête le 04/10/2012 à 16:15

Avec l’UMP on sait que l’on se fait en…uler alors on se prépare on met de la vaseline, puis finalement ça passe.
Avec les socialistes on ne pense pas se faire en…uler alors on ne se prépare pas, hé paf !!! Un bon coup et là ça très fait mal !!!

Signaler Répondre

avatar
Ainay le 04/10/2012 à 14:31

Quelle belle image de la politique envoyée encore, c'est un enfumage total, le gouvernement avec ses idées et pratiques fonce droit dans le mur. L'embauche de sa femme dans son cabinet est certainement pour compenser les pertes financières pour non cumul des mandats.

Signaler Répondre

avatar
Révolution le 04/10/2012 à 13:14

Viendra-t-il avec sa femme fraîchement embauchée dans les salons du Parlement ?
http://www.leparisien.fr/politique/bartolone-embauche-sa-femme-27-09-2012-2183653.php
Remarquez avec d'autres élus lyonnais, ils pourront échanger leur expérience, comment embaucher femmes et enfants au frais de la Collectivité.
Ils auraient tort de se gêner il y des prétendus citoyens qui continuent de voter pour le droit au pillage des finances publiques.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.