Centrale du Bugey : les militants de Greenpeace ne seront pas jugés tout de suite

L'un d'eux avait survolé la centrale nucléaire du Bugey en parapente, en mai dernier, entre les deux tours de l'élection présidentielle. Objectif pour les militants : démontrer les failles de la sécurité de la centrale nucléaire de l'Ain. Le tribunal correctionnel a renvoyé mercredi au 6 février 2013 le procès des deux hommes.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.