L’OL devra se relever de son naufrage à Nice

L’OL devra se relever de son naufrage à Nice
Lisandro et ses coéquipiers ont pris l'eau mercredi - DR Foot 01

Face à Bastia dimanche à Gerland, l’Olympique Lyonnais aura l’occasion de se réhabiliter après la rouste subie à Nice en coupe de la Ligue.

Où la rentrée de Yoann Gourcuff a sans doute été l’unique satisfaction. Le Breton a évolué dans un 4-4-2 en losange. Il est crédité d’une passe décisive, de la poitrine, sur le but de Bafé Gomis. Après dix semaines d’indisponibilité, il a joué 62 minutes avant d’être remplacé par Jimmy Briand. Après le match, le joueur a retenu qu’il n’avait pas senti de douleur au genou droit et déclaré qu’il était logiquement déçu du résultat.
Bien sûr, le jeune Anthony Lopes dans les buts a eu aussi quelques interventions intéressantes et a prouvé que l’on pourrait compter sur lui en cas de besoin. Mais il faudra le revoir derrière une défense un peu plus sérieuse et vigilante que celle présentée au stade du Ray, notamment sur phases arrêtées.

Mis à part quelques individualités, le reste de l'effectif n'a pas été au niveau. Depuis plusieurs mois, Bakary Koné est à côté de la plaque et doit absolument se remettre en cause. Il a été catastrophique avant de se blesser. Déjà en Israël contre Hapoël Kiryat Shmona, il était impliqué sur les trois buts encaissés par l’OL.
Milan Bisevac s’est fait exclure bêtement alors que le match était perdu, une situation tout à fait anormale pour un joueur devant amener une certaine expérience.
Il faudra donc repenser la charnière centrale pour jouer contre Bastia.
Bien sûr, contre l’Athletic Bilbao, avec quatre changements par rapport à la rencontre face à Brest, le groupe avait livré un très bon match mais celui de Nice a de nouveau confirmé les limites de l’effectif, fragilisé dès lors qu’il y a des rotations.
Peut-on se passer d’éléments chevronnés tels Anthony Réveillère ou Maxime Gonalons même si leur absence était justifiée pour leur épargner un avertissement synonyme de prochaine suspension?
Certains sont moins indispensables que d’autres.

Comme à Lille où les Lyonnais avaient arraché un nul heureux (1-1), le 4-4-2 n’a pas donné les résultats escomptés, ceux de vouloir faire jouer à la fois Gourcuff en meneur de jeu et Lisandro dans l’axe aux côtés de Gomis. Cela a aussi pour conséquence de faire jouer Steed Malbranque sur un côté ce qui limite son influence qui est énorme lorsqu’il est dans une position plus axiale.
Il faudra voir contre Bastia si cette idée a fait long feu et si Garde ne reviendra pas à un 4-2-3-1 qui a fait ses preuves même s’il doit exiler Lisandro sur l’aile gauche.
En clair, avec l’équipe type, l’OL peut jouer le podium. Avec des absences ou des changements, ce sera plus incertain comme Lyonmag.com l’écrivait il y a quelques semaines déjà, il n’y a pas une grosse marge de manœuvre pour Rémi Garde.
Le point positif est que l’élimination en coupe de la Ligue va libérer le calendrier, non seulement pour jouer le 28 novembre contre Marseille, lui aussi sorti de l’épreuve par le PSG, mais permettra à l’OL de se consacrer à l’Europa League comme l’a encore affirmé Jean-Michel Aulas sur OLTV dès mercredi soir.
La coupe de France ne sera pas au programme avant janvier. Le match contre Bastia va très vite arriver et l’Olympique Lyonnais n’aura donc pas le temps de trop gamberger sur cet échec.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Zébulon le 01/11/2012 à 15:40

pour mémoire :

http://www.video-buzz.fr/lyon-nice-jean-michel-aulas-sembrouille-avec-un-arbitre/

une réputation, bonne ou mauvaise, ça se décrète pas, ça se construit
et certains mettent le paquet pour la construction

Signaler Répondre

avatar
globulon rose le 01/11/2012 à 14:49

moi j'étais super content pour PUEL

une certaine revanche, sans aucune bavure !
qui remet les choses à leur juste place

Signaler Répondre

avatar
val le 01/11/2012 à 13:37

Ca rend plus humble et le boss en avait bien besoin

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.