Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - DR

Le mariage gay à l’Elysée : le débat continue d’agiter Lyon

Photo d'illustration - DR

Alors que l'opinion publique s'agite depuis plusieurs semaines, le projet de loi sur le mariage gay a été présenté mercredi matin en conseil des ministres.

Le calendrier législatif prévoit un examen du texte au Parlement courant janvier, après une large phase de consultation menée auprès des différents acteurs de la société civile. Si la loi est adoptée, les couples homosexuels pourront se marier et adopter un enfant, en déposant une demande d’agrément. Parmi les principaux promoteurs du projet de loi figure la ministre des Droits des femmes et porte-parole du gouvernement, la Lyonnaise Najat Vallaud-Belkacem. Impliquée de longue date auprès de la communauté homosexuelle, celle-ci avait annoncé la légalisation du mariage gay dès la "marche des fiertés", en juin dernier à Lyon.

Dans le Rhône, la rue a eu récemment l’occasion de se faire entendre sur le sujet.  Un flashmob s’est tenu le 23 octobre à Lyon, comme dans 75 villes de France ; l’association Alliance Vita entendait protester contre l’autorisation d’adoption accordée aux couples homosexuels. En réponse, une manifestation pro-mariage s’était tenue quatre jours plus tard, place des Terreaux. Le cardinal Philippe Barbarin, en première ligne contre le projet, n’a eu de cesse, ces dernières semaines, de réclamer un débat national. Ses propos tenus sur TLM le 14 septembre avaient enflammé l’opinion : il avait déclaré alors que le mariage homosexuel pourrait ouvrir la voie à la polygamie ou à l’inceste, avant d’affirmer que ses propos avaient été "mal reflétés".

Les élus locaux ont rapidement eu des positions tranchées sur le sujet : si le camp de la majorité présidentielle s'est rangé comme un seul homme derrière le gouvernement, Philippe Meunier, leader de la Droite populaire dans le Rhône, critiquait sévèrement le projet de loi dans le magazine Minute, début septembre. Un autre député UMP, Philippe Cochet, s’était fendu d’une tribune en début d’année, évoquant "le droit fondamental de l’enfant d’être accueilli […] dans une famille composée d’un père et d’une mère". Une dizaine de maires de communes rurales ont même signé la pétition lancée par Jacques Bompard (Ligue du sud, extrême droite), député-maire d’Orange, dans le Vaucluse. Chez les centristes, Michel Mercier, alors ministre de la Justice, s’était exprimé en début d’année contre un tel projet, au nom du "symbole social" que représente le mariage.

Quant à la position de Gérard Collomb sur le sujet, le maire de Lyon, favorable par principe au mariage gay, laissera ses adjoints célébrer ces unions, lui-même ne procédant que très rarement à des cérémonies de mariage, explique-t-il.
Mardi, interrogée sur la radio publique Le Mouv', Najat Vallaud-Belkacem prévenait les élus récalcitrants : "La loi s'applique à tous, y compris aux maires".

Enfin, François-Noël Buffet, le sénateur-maire d’Oullins  demande un référendum sur le mariage homosexuel.



Tags : mariage gay |

Commentaires 58

Déposé le 23/11/2012 à 09h26  
Par Rouletabille Citer

abc a écrit le 20/11/2012 à 17h39

"plus gay sans mariage" est une association créée en juillet par un militant UMP...
probablement rien de politique...

L'Inter LGBT a fait plié Hollande en moins de 24h00, la LDH, SOS Racisme, Le MRAP que des Associations A-Politiques peut-être la plupart des assos qui recoivent des subventions sont toutes politiques ...est-ce que "Plus Gay sans mariage " est subventionné ? j'en sais rien...mais vous vous devriez le savoir...

Déposé le 20/11/2012 à 17h39  
Par abc Citer

"plus gay sans mariage" est une association créée en juillet par un militant UMP...
probablement rien de politique...

Déposé le 20/11/2012 à 17h18  
Par Michael Jeaubelaux Citer

enfin. on peut parler. a écrit le 20/11/2012 à 16h39

qui a dit que c'était une marche fasciste?
qui a dit que tous les marcheurs étaient fasciste?

pas moi en tout cas.
ce que je me contente de faire c'est de contrer ce discours qui insinue que tout s'est dérouler merveilleusement bien et que tout le monde est resté respectueux.

samedi soir, j'ai regardé les infos et les grands médias ont tenu a peu près ce discrous:
"grande manifestation, tout s'est passé dans le calme et le respect, la France dans toute sa diversité était représentée, 50 opposants à la manif ont été arrêtés"
c'est aussi le discours qui prime dans les commentaires des médias lyonnais.

alors que c'est loin, très loin de ce qui s'est réellement passé.
les éléments qui sont vrai d'abord: la manifestation a effectivement rassemblé du monde (on pourrait relativiser en comparant à la population de la France, mais passons) et 44 opposants à la manif ont été arrêté (pour leur sécurité parait il).
rien à redire la dessus.

mais tout ne s'est pas passé dans le calme, les opposants étaient bien plus de 50 et la diversité des manifestants ne sautait pas aux yeux.
non cette manif n'était pas une marche idyllique ou le bonheur et le respect faisaient loi, c'était une manif de grande ampleur comme toute les autre manifs de grande ampleur.
j'ai personnellement participé à des manifs qui se sont moins bien passées comme à des manifs qui se sont bien mieux passées.
j'ai participé à des manifs plus petites, et aussi à des plus grandes.

pour ce que la police aurait du faire ou pas... je dirais simplement qu'elle a agit comme dans la plupart des manifs, laissant faire les éléments pertubateurs.
je comprends que ça puisse paraitre difficile à croire pour quelqu'un de candide ou qui n'a pas souvent manifesté mais c'est pourtant le cas: les casseurs, qu'ils soient d'extrème-droite ou non, ont bien souvent le champs libre.

la grande différence, c'est que les débordements de cette manif là ont été totalement passé sous silence dans les grands média nationnaux alors qu'on ne parle que de ça d'habitude, et c'est tout ce contre je m'élève.

C’est vrai la diversité des opposants ne sautait pas aux yeux.

Et pourtant elle existait bel et bien (la Gauche pour le Mariage Républicain est une des trois organisation de « la Manif pour tous ») .

Il était probablement trop tôt pour que des bataillons entiers de citoyens de Gauche opposés à ce projet de loi nous rejoignent, et ces manifestations ont été organisées en très peu de temps.

Peur de l’amalgame avec l’Extrême-Droite violente,

peur de participer à une manifestation homophobe,

peur de participer à une manifestation antigouvernementale (le sujet se situe bien au-dessus des simples clivages traditionnels – qui ne disparaitront pas si les citoyens de Gauche et de Droite marchent ensemble pour demander le retrait des projets gouvernementaux et majoritaires en la matière),

peur de participer à une manifestation d’intégristes Lefebvristes (confusion avec la Marche de « Civitas » - voir leur site – qui a rassemblée seulement 10000 personnes le lendemain à Paris),etc…

– Nous espérons bien que ces premières « marches » les auront rassurés. Qu’ils s’informeront mieux sur le sujet et ses enjeux, sur les organisateurs et ceux qui les soutiennent.

En tous cas nous y travaillons, et ces argumentaires postés sur le Net ont pour but de faire prendre conscience que le sujet de la légalisation du mariage de deux personnes de même sexe et de toutes ses conséquences potentielles « pour tous » doit être absolument distingué du débat sur l’homosexualité…

ce n’est absolument pas le sujet, à tel point qu’une Association de personnes se déclarant homosexuelles « Plus Gay sans Mariage » compte parmi les organisateurs des marches de Lyon et de Paris.

Vous pouvez le vérifier aisément en vous rendant aux deux adresses suivantes

– et j’invite tous ceux qui ont des doutes à le faire

http://www.marchesolidaire.fr/index.php?id=73 http://www.lamanifpourtous.fr/qui-sommes-nous/ .

Nous espérons bien que désormais les choses sont plus claires pour ceux qui s'opposent au projet de loi, mais ne nous ont pas encore rejoint

Certes il reste encore beaucoup de travail pédagogique à faire auprès de la population pour que

le 13 janvier 2013, nous soyons des millions de citoyens à marcher à Paris.

Déposé le 20/11/2012 à 16h39  
Par enfin. on peut parler. Citer

Michael Jeaubelaux a écrit le 20/11/2012 à 15h38

En effet j'avais mal vu - je le reconnais...mais je prends à témoins les internautes comptés les ! Faites la comparaison avec les 30000 manifestants...et reconnaissez que qualifié La Marche Solidaire de marche fasciste à cause de ce groupuscule, c'est de l'abus!

D'autant plus que nous avons un image fixe et non un film ...je n'étais pas là à ce moment là.

Quoiqu'il en soit la Police aurait dû immédiatement intervenir et les interpeller...pourquoi ne l'a-t-elle pas fait? Je ne sais pas, elle avait surement ces raisons.

Mais que diriez-vous de notre Marche Solidaire si ces groupuscules avaient été embarqués par la Police ?

Oserez vous prétendre que l'immense majorité des marcheurs étaient sur la même longueur d'onde que ce groupuscules ?

A qui profite le délit ? Aux organisateurs ou à leurs détracteurs ?

qui a dit que c'était une marche fasciste?
qui a dit que tous les marcheurs étaient fasciste?

pas moi en tout cas.
ce que je me contente de faire c'est de contrer ce discours qui insinue que tout s'est dérouler merveilleusement bien et que tout le monde est resté respectueux.

samedi soir, j'ai regardé les infos et les grands médias ont tenu a peu près ce discrous:
"grande manifestation, tout s'est passé dans le calme et le respect, la France dans toute sa diversité était représentée, 50 opposants à la manif ont été arrêtés"
c'est aussi le discours qui prime dans les commentaires des médias lyonnais.

alors que c'est loin, très loin de ce qui s'est réellement passé.
les éléments qui sont vrai d'abord: la manifestation a effectivement rassemblé du monde (on pourrait relativiser en comparant à la population de la France, mais passons) et 44 opposants à la manif ont été arrêté (pour leur sécurité parait il).
rien à redire la dessus.

mais tout ne s'est pas passé dans le calme, les opposants étaient bien plus de 50 et la diversité des manifestants ne sautait pas aux yeux.
non cette manif n'était pas une marche idyllique ou le bonheur et le respect faisaient loi, c'était une manif de grande ampleur comme toute les autre manifs de grande ampleur.
j'ai personnellement participé à des manifs qui se sont moins bien passées comme à des manifs qui se sont bien mieux passées.
j'ai participé à des manifs plus petites, et aussi à des plus grandes.

pour ce que la police aurait du faire ou pas... je dirais simplement qu'elle a agit comme dans la plupart des manifs, laissant faire les éléments pertubateurs.
je comprends que ça puisse paraitre difficile à croire pour quelqu'un de candide ou qui n'a pas souvent manifesté mais c'est pourtant le cas: les casseurs, qu'ils soient d'extrème-droite ou non, ont bien souvent le champs libre.

la grande différence, c'est que les débordements de cette manif là ont été totalement passé sous silence dans les grands média nationnaux alors qu'on ne parle que de ça d'habitude, et c'est tout ce contre je m'élève.

Déposé le 20/11/2012 à 16h00  
Par Michael Jeaubelaux Citer

Delphine a écrit le 20/11/2012 à 13h03

Mr Jeaubelaux,

Je suis admirative devant tant de persévérance à vouloir édulcorer/altérer la réalité.
Je comprends que vous ne souhaitez pas être associé aux personnes « désignées comme
fasciste». Malgré vos réticences, je suis au regret de vous dire que les quatre personnes
qui vous ont répondu ont raison. Les « désignées comme fasciste » ont bien participé à cette
marche solidaire (encore un rire nerveux) même si c’était également pour d’autre mauvaise raison.

Vous avez tellement aimé le lien, que je vous en donne un autre : http://www.youtube.com/watch?v=GM-JQZ6ISQE
Petit florilège des mots doux des marcheurs solidaires (j’ai du mal là avec ce mot) :
A la question : et si votre enfant était homosexuel ?
« c’est une anomalie de la nature, on réagit comme pour un enfant malade »
« il ne peut pas exigé d’être régi par les lois de tout le monde »
Sur les personnes homosexuelles :
« c’est contre-nature »
« Sont pas à la norme »
A la question : est ce que vous connaissez des personnes homosexuelles qui ont des enfants ?
La totalité des gens interrogées répondent « non » ou « à la télé »
Bref, des marcheurs qui connaissent vraiment bien leur sujet.


Ne prenez pas la peine de rétorquer :
Oui, mais les gens ne sont pas représentatifs, le journaliste a un parti pris, les propos sont pris hors contextes, …

Vous vous engluez dans votre inexpérience et tentez de justifier la moindre chose.

Permettez moi de vous citer et de répondre :
« Je vous en prie veuillez croire que ce n’est pas parce que nous ne sommes pas d’accord qu’il soit nécessaire de nous haïr !
Je vous crois parfaitement sincère, mais aveuglée au point de ne pouvoir voir la réalité autrement qu’à travers le prisme déformant de vos a priori. »

Je ne vous (il faudra définir le vous) hais point, je suis sincère, pas aveugle, mais myope avec des lunettes. A compter les points des à priori, je ne suis pas sûre d’être dernière. Par contre, je ne peux que vous retournez le compliment.

Cordialement.

Cher Delphine

Si je suis persévérant, comme vous-même d’ailleurs, c’est simplement que je crois qu’il y danger.

Ce débat, je l’ai déjà expliqué longuement et à plusieurs reprise n’est pas sur l’homosexualité ou la capacité pour deux personnes de même sexe à élever un enfant en l’aimant.

Je sais que c’est sur ce terrain que vous voulez placer le débat, mais le débat n’est pas là.

Il porte sur les conséquences potentielles de la légalisation du mariage entre deux personnes du même sexe, du « droit à l’adoption », de la PMA pour des femmes saines de corps, et de l’extension future à la GPA pour tous, à la banalisation de l’indifférenciation des sexes, au remplacement de l’identité sexuelle (masculin/féminin) par une pseudo identité fondée sur la sexualité (Hétéro, Homo, Bi, Trans), ce qui est impossible puisque la sexualité ne se « prouve pas », sur la promotion comme vérité scientifique de la fumeuse « théorie du Genre », de la marchandisation des corps des pauvres, de la chosification des enfants,etc,etc..

Si je suis persévérant, c’est qu’il s’agit d’informer les « pros » et les ‘antis » afin qu’ils ne confondent pas tout.

Je conseille à tous le visionnage de ce film, ils y verront des témoignages, qui peuvent se discuter, car les gens qui répondent, donnent une réponse spontanée et non élaborée, tout le monde n’a pas creuser le sujet comme j’ai pu le faire…

en tous cas aucun témoignage scandaleux, la plupart des gens disent si c’était mon enfant je continuerai à l’aimer…

Mais l’amour de son enfant ne justifie en rien que l’on soit d’accord pour satisfaire ceux qui voudraient que la Société s’adapte à leurs désirs impossibles sans recours aux tiers et à la technologie pour obtenir à tous prix des enfants !

Si c’était mon cas, je continuerai à aimer mon enfant, mais j’aurai strictement la même position et je lutterais de la même façon.

Aimer c’est aussi avoir dire le courage de dire ce que l’on croit être la vérité, même si ça dérange !

Déposé le 20/11/2012 à 15h38  
Par Michael Jeaubelaux Citer

Delphine a écrit le 20/11/2012 à 13h03

Mr Jeaubelaux,

Je suis admirative devant tant de persévérance à vouloir édulcorer/altérer la réalité.
Je comprends que vous ne souhaitez pas être associé aux personnes « désignées comme
fasciste». Malgré vos réticences, je suis au regret de vous dire que les quatre personnes
qui vous ont répondu ont raison. Les « désignées comme fasciste » ont bien participé à cette
marche solidaire (encore un rire nerveux) même si c’était également pour d’autre mauvaise raison.

Vous avez tellement aimé le lien, que je vous en donne un autre : http://www.youtube.com/watch?v=GM-JQZ6ISQE
Petit florilège des mots doux des marcheurs solidaires (j’ai du mal là avec ce mot) :
A la question : et si votre enfant était homosexuel ?
« c’est une anomalie de la nature, on réagit comme pour un enfant malade »
« il ne peut pas exigé d’être régi par les lois de tout le monde »
Sur les personnes homosexuelles :
« c’est contre-nature »
« Sont pas à la norme »
A la question : est ce que vous connaissez des personnes homosexuelles qui ont des enfants ?
La totalité des gens interrogées répondent « non » ou « à la télé »
Bref, des marcheurs qui connaissent vraiment bien leur sujet.


Ne prenez pas la peine de rétorquer :
Oui, mais les gens ne sont pas représentatifs, le journaliste a un parti pris, les propos sont pris hors contextes, …

Vous vous engluez dans votre inexpérience et tentez de justifier la moindre chose.

Permettez moi de vous citer et de répondre :
« Je vous en prie veuillez croire que ce n’est pas parce que nous ne sommes pas d’accord qu’il soit nécessaire de nous haïr !
Je vous crois parfaitement sincère, mais aveuglée au point de ne pouvoir voir la réalité autrement qu’à travers le prisme déformant de vos a priori. »

Je ne vous (il faudra définir le vous) hais point, je suis sincère, pas aveugle, mais myope avec des lunettes. A compter les points des à priori, je ne suis pas sûre d’être dernière. Par contre, je ne peux que vous retournez le compliment.

Cordialement.

En effet j'avais mal vu - je le reconnais...mais je prends à témoins les internautes comptés les ! Faites la comparaison avec les 30000 manifestants...et reconnaissez que qualifié La Marche Solidaire de marche fasciste à cause de ce groupuscule, c'est de l'abus!

D'autant plus que nous avons un image fixe et non un film ...je n'étais pas là à ce moment là.

Quoiqu'il en soit la Police aurait dû immédiatement intervenir et les interpeller...pourquoi ne l'a-t-elle pas fait? Je ne sais pas, elle avait surement ces raisons.

Mais que diriez-vous de notre Marche Solidaire si ces groupuscules avaient été embarqués par la Police ?

Oserez vous prétendre que l'immense majorité des marcheurs étaient sur la même longueur d'onde que ce groupuscules ?

A qui profite le délit ? Aux organisateurs ou à leurs détracteurs ?

Déposé le 20/11/2012 à 14h45  
Par Kelkon Citer

à vot'service ma p'tit'dame a écrit le 20/11/2012 à 13h43

les nazis je ne les vends pas, je les offre si j'en ai l'occasion.
comme ça gratuitement, ça me fait plaisir :)

sinon, si vous vouliez pas voir la réalité en photo, fallait pas demander des preuves et vous contenter d'admettre que les nazis avaient effectivement défilé à vos cotés. vous pouviez ensuite condamner leurs agissements, dire simplement que ces gens sont gerbants, qu'ils sont inhumains, etc...

mais non...
vous vous enfoncez dans le déni et le mensonge. vous nous dites d'abord que y avait pas de fachos, ensuite vous nous dites qu'ils sont restés sur la place Bellecour, puis vous nous dites qu'ils manifestaient à l'écart du cortège et enfin vous nous sortez que le service d'ordre les a recadré...

à chaque jour son nouveau mensonge qui donne une version différente du mensonge précédent... on croirait revoir le cirque de MAM début 2011. c'est juste pathétique et ça serait risible si vous n'en légitimiez pas des nazis au passage.

au moins, avec ces photo, les gens peuvent voir la vérité et vous pouvez continuer de enfoncer dans votre mauvaise foi sans tromper qui que ce soit.

S'offrir ses victimes en prétendant lutter contre les nazis tout en employant les mêmes méthodes qu'eux, quel drôle d'idée !

Déposé le 20/11/2012 à 13h43  
Par à vot'service ma p'tit'dame Citer

les nazis je ne les vends pas, je les offre si j'en ai l'occasion.
comme ça gratuitement, ça me fait plaisir :)

sinon, si vous vouliez pas voir la réalité en photo, fallait pas demander des preuves et vous contenter d'admettre que les nazis avaient effectivement défilé à vos cotés. vous pouviez ensuite condamner leurs agissements, dire simplement que ces gens sont gerbants, qu'ils sont inhumains, etc...

mais non...
vous vous enfoncez dans le déni et le mensonge. vous nous dites d'abord que y avait pas de fachos, ensuite vous nous dites qu'ils sont restés sur la place Bellecour, puis vous nous dites qu'ils manifestaient à l'écart du cortège et enfin vous nous sortez que le service d'ordre les a recadré...

à chaque jour son nouveau mensonge qui donne une version différente du mensonge précédent... on croirait revoir le cirque de MAM début 2011. c'est juste pathétique et ça serait risible si vous n'en légitimiez pas des nazis au passage.

au moins, avec ces photo, les gens peuvent voir la vérité et vous pouvez continuer de enfoncer dans votre mauvaise foi sans tromper qui que ce soit.

Déposé le 20/11/2012 à 13h03  
Par Delphine Citer

Mr Jeaubelaux,

Je suis admirative devant tant de persévérance à vouloir édulcorer/altérer la réalité.
Je comprends que vous ne souhaitez pas être associé aux personnes « désignées comme
fasciste». Malgré vos réticences, je suis au regret de vous dire que les quatre personnes
qui vous ont répondu ont raison. Les « désignées comme fasciste » ont bien participé à cette
marche solidaire (encore un rire nerveux) même si c’était également pour d’autre mauvaise raison.

Vous avez tellement aimé le lien, que je vous en donne un autre : http://www.youtube.com/watch?v=GM-JQZ6ISQE
Petit florilège des mots doux des marcheurs solidaires (j’ai du mal là avec ce mot) :
A la question : et si votre enfant était homosexuel ?
« c’est une anomalie de la nature, on réagit comme pour un enfant malade »
« il ne peut pas exigé d’être régi par les lois de tout le monde »
Sur les personnes homosexuelles :
« c’est contre-nature »
« Sont pas à la norme »
A la question : est ce que vous connaissez des personnes homosexuelles qui ont des enfants ?
La totalité des gens interrogées répondent « non » ou « à la télé »
Bref, des marcheurs qui connaissent vraiment bien leur sujet.


Ne prenez pas la peine de rétorquer :
Oui, mais les gens ne sont pas représentatifs, le journaliste a un parti pris, les propos sont pris hors contextes, …

Vous vous engluez dans votre inexpérience et tentez de justifier la moindre chose.

Permettez moi de vous citer et de répondre :
« Je vous en prie veuillez croire que ce n’est pas parce que nous ne sommes pas d’accord qu’il soit nécessaire de nous haïr !
Je vous crois parfaitement sincère, mais aveuglée au point de ne pouvoir voir la réalité autrement qu’à travers le prisme déformant de vos a priori. »

Je ne vous (il faudra définir le vous) hais point, je suis sincère, pas aveugle, mais myope avec des lunettes. A compter les points des à priori, je ne suis pas sûre d’être dernière. Par contre, je ne peux que vous retournez le compliment.

Cordialement.

Déposé le 20/11/2012 à 12h37  
Par Ylaifou Citer

@MJ le vilain menteur a écrit le 20/11/2012 à 12h18

c'est quand même dingue que même avec les photo sous les yeux, vous trouvez encore le moyen de dire "la photo ment!!!".

concernant la photo avec la bande de zouaves et la pauvre dame du staff, regardez mieux: ce sont les zouaves qui sont sur la chaussée, la dame en rose est sur la place...
allez y regardez, vous allez voir :)

je remets le lien hein... car Monsieur Jeaubeleau a beau essayer des cacher ce qui le met mal à l'aise derrière des commentaires à ralonge qu'il reprend dans ses propre commentaire pour reléguer les vraie infos tout en bas de la page, ilfaut quand même que les lecteurs puissent avoir accès à l'information.
https://picasaweb.google.com/104392616422974385757/LesFachosBienvenusChezLesCathos?authuser=0&authkey=Gv1sRgCJLu8urNqrffDw&feat=directlink

T'as des journées passionnantes et la société te remercie de ton dévouement pour la sécurité de tous.
Prendre en photos des gens à leur insu, quelle belle action !
Combien penses-tu que tu en aurais vendu à PolPot des réactionnaires ?

Déposé le 20/11/2012 à 12h18  
Par @MJ le vilain menteur Citer

c'est quand même dingue que même avec les photo sous les yeux, vous trouvez encore le moyen de dire "la photo ment!!!".

concernant la photo avec la bande de zouaves et la pauvre dame du staff, regardez mieux: ce sont les zouaves qui sont sur la chaussée, la dame en rose est sur la place...
allez y regardez, vous allez voir :)

je remets le lien hein... car Monsieur Jeaubeleau a beau essayer des cacher ce qui le met mal à l'aise derrière des commentaires à ralonge qu'il reprend dans ses propre commentaire pour reléguer les vraie infos tout en bas de la page, ilfaut quand même que les lecteurs puissent avoir accès à l'information.
https://picasaweb.google.com/104392616422974385757/LesFachosBienvenusChezLesCathos?authuser=0&authkey=Gv1sRgCJLu8urNqrffDw&feat=directlink

Déposé le 20/11/2012 à 10h55  
Par Michael Jeaubelaux Citer

Michael Jeaubelaux a écrit le 20/11/2012 à 10h29

"Déposé par clowny le 20/11/2012 à 01h21Citer Michael Jeaubelaux a écrit le 19/11/2012 à 17h43 Erratum : les provocations en questions n'ont pas eu lieues Place Bellecour comme écrit par erreur mais Place des Terreaux! https://picasaweb.google.com/104392616422974385757/LesFachosBienvenusChezLesCathos?authuser=0&authkey=Gv1sRgCJLu8urNqrffDw&feat=directlink comment allez vous vous en sortir pour affirmer qu'il n'y avait pas de fascistes agressifs dans votre chère manifestation maintenant? lisez bien les légendes, vous apprendrez des choses.et surtout allez voir un ophtalmo.
(Réponse M.J. ci-dessous)

Déposé par aveugle le 19/11/2012 à 15h01 bah ce soir je te mettrai des liens vers quelques photos que j'ai fait moi même...ainsi chacun pourra juger qui dit ment réellement :) c'est vraiment pathétique de chercher à réécrire les évènements et d'être buté et menteur à ce point.

Déposé par Delphine le 19/11/2012 à 14h57 « Monsieur Jeaubelaux, Je pense que vous vous êtes trompé de manifestation ou bien vous aviez oublié vos lunettes. http://www.youtube.com/watch?v=1vQh6sSGF10 Tant de mauvaise foi (sans jeu de mots )» dites-vous Delphine ?
(Cf. réponse Michael.J. le 19/11/2012 à 17h04)

Déposé par voyou le 19/11/2012 à 13h31 ce n'est que la réalité... au milieu des gens qui prétendaient savoir de quels repères a besoin un enfant (et de leurs enfants), il y avaient des nazis qui scandaient des slogans racistes et haineux et qui ne semblaient déranger personne dans le cortège. vous pensez que, pour un enfant, il est mieux de défiler avec des nazis que d'avoir des parents gays? revenez nous parler de bien de l'enfant après ça... (..) vous préférez vous contenter de faire comme si ces gens n'avaient pas été là. c'est triste et malhonnête (Cf. réponse(Michael.J. le 19/11/2012 à 14h36)

Déposé par naz le 19/11/2012 à 12h39 rejoignez-les! vous pourrez ainsi connaitre le bonheur de défiler main dans la main avec des nazis... (Cf. réponse Michael.J. le 19/11/2012 à 14h36)


Je veux remercier sincèrement, par ordre d’apparition sur la toile, « naz », « voyou », « Delphine » et enfin « Clowny » pour leurs contributions qui apportent « à l’insu de leur plein gré », de l’eau à mon moulin. J’ai déjà largement répondu à leurs accusations, mais ils persistent à vouloir continuer à creuser l’ornière dans laquelle ils patinent depuis déjà un moment…

Ce pas comme cela qu’ils arriveront à se dégager, avec cette méthode on ne peut faire que rester embourber. Ma foi, ils sont libres…

J’invite instamment les internautes qui seraient de croire sur paroles leurs affirmations d’utiliser les liens qu’ils ont mis en ligne.

Ils pourront constater en visionnant la video et les photos mis en ligne, que la réalité est tout autre que celle décrite, par ceux qui veulent à tout prix calomnier la magnifique Marche Solidaire qui a réuni 30000 à 50000 personnes à Lyon le 17 novembre

et qui en réunira des millions à Paris, le 13 janvier

(réservez dès maintenant la date sur vos agenda !)

D’abord pour comprendre il faut connaitre certaines règles :

La Marche Solidaire était une manifestation autorisée par La Préfecture qui en a fixé le lieu de départ et avec un parcours établi et pour un temps déterminé.

Le lieu de rendez-vous était Place Bellecour,
le démarrage de la manifestation fixé à 15h00.

Par ailleurs, pendant tout le parcours, le lieu de manifestation était strictement limité à la chaussée, les trottoirs, pour des raisons de sécurité évidente, pour laisser les commerçant travailler et les badauds faire leurs courses, étaient interdit aux marcheurs solidaires, le S.O. y veillait.

C’est ainsi qu’aucune personne se trouvant ailleurs que sur la chaussée ne pouvait être comptabilisé comme faisant partie de la marche.

Sinon toutes les personnes présentes sur la Place Bellecour, sur les trottoirs le long du parcours ou sur la Place des Terreaux auraient pu être agrégé fallacieusement au nombre des marcheurs (afin par exemple d’en grossir artificiellement le nombre),

et y compris les opposants directs ou indirects comme les « Pro-Mariage de deux personnes de même sexe) ou ceux de l’autre bord qui voulaient nuire à ce mouvement, ce qui aurait été évidemment inacceptable en ce qui concernent les badauds et absurde en ce qui concerne les opposants !.

Les internautes qui souhaitent juger sur les faits pourront constater par eux-mêmes sur la video que les personnes agressives ne sont pas du côté des manifestants mais toujours des opposants directs ou indirects, que les opposants sont « hors manifestation » que ce soit en termes de lieux géographique ou d’horaires(sur les trottoirs, aux fenêtres, sur la Place des Terreaux, pendant la manifestation, sur la place Bellecour AVANT la Manifestation) , le SO de la manifestation n’a aucune autorité sur la voie publique AVANT ou APRES la manifestation, ni hors de la manifestation (sur les trottoirs ou sur les places pendant la manifestation…ou sur le toit de l’Office de Tourisme !), ce sont les forces de l’ordre qui sont compétentes.

Par ailleurs, cette manifestation étant publique les organisateurs n’ont aucun pouvoir pour exclure « au faciès », sur son simple « look », une personne présente dans le cortège, seul un comportement incompatible avec les règles fixées ou un comportement répréhensibles (mais dans ce cas, les forces de l’ordre présentent en civil dans le cortège sont habilités à procéder à des interpellations).

Les internautes pourront constater de visu (si les liens sont toujours présents, ce dont je doute car après cette explication, il est probable que ceux qui les ont mis en ligne vont les retirer illico presto, tant elles sont des témoignages en faveur de la Marche Solidaire) que :

Désolé il en manquait un bout ! (Suite)

Les internautes pourront constater de visu (si les liens sont toujours présents, ce dont je doute car après cette explication, il est probable que ceux qui les ont mis en ligne vont les retirer illico presto, tant elles sont des témoignages en faveur de la Marche Solidaire) que :

Les personnes désignées comme « fascistes », « nazis », etc…filmés ou photographier par les intervenants cités au début de ce message, ne sont pas dans la manifestation au milieu de la masse des 30000 personnes qui ont défilés pacifiquement.

AVANT la Marche Solidaire, ils sont présents à Bellecour, entourés par la Police, pendant la manifestation, ils sont hors de la manifestation, contrôlés pat la Police lorsqu’ils sont sur les trottoirs, tenu en respect hors de la chaussée par le SO (Cf . personne en rose avec STAFF inscrit sur le dos qui leur fait face puis mis hors d’état de nuire par a Police (Cf. video de Delphine).

Pour ceux qui ont « pris d’assaut » le toit de l’Office de Tourisme, là encore c’était « hors de la manifestation » et la Police assuraient la protection de la manif et la répression de ces troublefêtes.

Je crois avoir démontré que toutes les affirmations de nos quatre amis ne sont que des affabulations. Dont l’origine ne peut se trouver, soit dans l’ignorance, l’aveuglement idéologique ou émotionnel ou la mauvaise foi caractérisée…Je ne saurai trancher car le cœur de chacun est invisible et inviolable, eux seuls savent quelle est l’origine de ces manifestations agressives et répétées de leur part, malgré tout le temps consacré à expliquer.

Je ne me fait aucune illusion sur la capacité de ses lignes à les convaincre, car « on ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif » (Pour ceux qui ne le saurait pas c’est une vielle expression française et aucun lien n’est à faire avec la qualité de mes détracteurs – ça va sans dire, mais ça va mieux en le disant…)

Cette réponse est destinée à tous ceux qui pourraient s’interroger à juste titre en voyant ce genre de messages sur les différents « Forum ».
Je prends la peine de répondre longuement et d’une manière précise aux affirmations mensongères proférées dans le but de discréditer notre noble lutte citoyenne, citoyenne, solidaire et fraternelle.

J’espère que ces quelques lignes leur permettront de lever les derniers doutes qu’ils pouvaient légitimement avoir, et qu’ils nous rejoindront nombreux le 13 janvier à PARIS, où nous serons cette fois, des millions !

Bonne journée à tous.

Cordialement

M.J

P.S. « aveugle » avait promis de poster des photos le soir, comme ce pseudo n’est pas réapparu, de deux choses l’une, soit « aveugle » a renoncer ou oublier de faire ce qu’il avait dit, soit il a transformé son pseudo en « clowny », mais ça personne ne peut le savoir a part eux ou lui.

Déposé le 20/11/2012 à 10h29  
Par Michael Jeaubelaux Citer

Michael Jeaubelaux a écrit le 19/11/2012 à 17h04

« Monsieur Jeaubelaux, Je pense que vous vous êtes trompé de manifestation ou bien vous aviez oublié vos lunettes. http://www.youtube.com/watch?v=1vQh6sSGF10 Tant de mauvaise foi (sans jeu de mots )» dites-vous Delphine ?

pour ma part je laisserai les internautes juger…

En tous cas un grand merci à vous qui m’avez fait la Grâce de me fournir ce lien que je ne connaissais pas.

Merci pour ce reportage qui présente un reflet assez fidèle de ce qu’a été cette Marche Citoyenne.

Je conseille à tous les internautes de la visionner et de bien tendre l’oreille et de regarder attentivement le contenu, vous constaterez la gentillesse des participants qui essayent de dialoguer et répondent aux insultes et aux provocations par des sourires.

De courageux opposants qui de leurs fenêtres criaient «Cathos fachos ! », où sur les trottoirs « et les curés pédophiles » sans riposte aucune de ceux qu’ils agressaient...

(Zut alors ! pourtant c’est bien ce qu’auraient voulus les provocateurs…pas de chance !).

Alors certes il y a bien eu quelques Groupes isolés qui ont réagi dans la Marche Solidaire aux provocations Place Bellecour – pour la plus grande joie de ceux-ci.

Mais au milieu de 30000 personnes qui marchaient tout à fait calmement, ce ne peut être considéré que comme un épiphénomène…

Certes il reste les provocateurs « nationalistes » qui complètement marginalisés et mis hors d’état de nuire par un Service d’Ordre hyper efficace (Bravo et Merci à Hugues et toute son équipe !) et par les forces de l’ordre omniprésente (Bravo et Merci la Police ! – d’ailleurs on la voit intervenir dans votre reportage) n’ont eu d’autres recours que de « prendre d’assaut » le toit de l’Office de Tourisme pour se réfugier un moment pour pouvoir scander :

« La France, La rue nous appartient ! » quand justement la rue leur avait été interdite par 30000 pacifistes et quant à la France…n’en parlons pas !

Pathétique!

Rappelons que le leader de cette petite clique - groupuscule bruyant et réduit à l’impuissance pendant des heures, et qui n’a pas réussi à gâcher cette Grande Fête Citoyenne - a été exclu du FN, et cherche en vain, par tous les moyens à se faire plus « plus grosse que le Bœuf » (Voir la suite dans la Fable de Jean de La Fontaine – « La grenouille et le Bœuf »…

Mais ceux- là sont les alliés objectifs des contre –manifestants hostiles à cette Fête Populaire…

Comme dit le proverbe : « Qui se ressemble s’assemble ! » que ce soit pour être « avec » ou « contre », les « extrêmes se rejoignent »…

Encore merci pour votre reportage qui « à l’insu de votre plein gré » (selon le mot fameux de Richard Virenque) s’avère être un vivant plaidoyer pour la Marche Solidaire !

Je ne sais pas ce qui vous aveugle à ce point pour que vous ne vous en soyez pas rendu compte !

Delphine, j’avais préparé une lettre pour vous vendredi, mais je n’ai pas eu le temps de la poster.

Je vous en prie veuillez croire que ce n’est pas parce que nous ne sommes pas d’accord qu’il soit nécessaire de nous haïr !

Je vous crois parfaitement sincère, mais aveuglée au point de ne pouvoir voir la réalité autrement qu’à travers le prisme déformant de vos a priori.

C’est bien parce que vous dites n’est pas réel, que le 13 janvier prochain à Paris, des millions de citoyens, capables de transcender toutes leurs différences se rejoindront pour marcher tous ensemble dans la Fraternité !

Vive la République ! Et vive la France !

Tous unis sous un seul drapeau tricolore ! Ils marcheront ensemble…

Venez tous, et vous aussi Delphine, vous serez les bienvenus !

Cordialement

M.J

"Déposé par clowny le 20/11/2012 à 01h21Citer Michael Jeaubelaux a écrit le 19/11/2012 à 17h43 Erratum : les provocations en questions n'ont pas eu lieues Place Bellecour comme écrit par erreur mais Place des Terreaux! https://picasaweb.google.com/104392616422974385757/LesFachosBienvenusChezLesCathos?authuser=0&authkey=Gv1sRgCJLu8urNqrffDw&feat=directlink comment allez vous vous en sortir pour affirmer qu'il n'y avait pas de fascistes agressifs dans votre chère manifestation maintenant? lisez bien les légendes, vous apprendrez des choses.et surtout allez voir un ophtalmo.
(Réponse M.J. ci-dessous)

Déposé par aveugle le 19/11/2012 à 15h01 bah ce soir je te mettrai des liens vers quelques photos que j'ai fait moi même...ainsi chacun pourra juger qui dit ment réellement :) c'est vraiment pathétique de chercher à réécrire les évènements et d'être buté et menteur à ce point.

Déposé par Delphine le 19/11/2012 à 14h57 « Monsieur Jeaubelaux, Je pense que vous vous êtes trompé de manifestation ou bien vous aviez oublié vos lunettes. http://www.youtube.com/watch?v=1vQh6sSGF10 Tant de mauvaise foi (sans jeu de mots )» dites-vous Delphine ?
(Cf. réponse Michael.J. le 19/11/2012 à 17h04)

Déposé par voyou le 19/11/2012 à 13h31 ce n'est que la réalité... au milieu des gens qui prétendaient savoir de quels repères a besoin un enfant (et de leurs enfants), il y avaient des nazis qui scandaient des slogans racistes et haineux et qui ne semblaient déranger personne dans le cortège. vous pensez que, pour un enfant, il est mieux de défiler avec des nazis que d'avoir des parents gays? revenez nous parler de bien de l'enfant après ça... (..) vous préférez vous contenter de faire comme si ces gens n'avaient pas été là. c'est triste et malhonnête (Cf. réponse(Michael.J. le 19/11/2012 à 14h36)

Déposé par naz le 19/11/2012 à 12h39 rejoignez-les! vous pourrez ainsi connaitre le bonheur de défiler main dans la main avec des nazis... (Cf. réponse Michael.J. le 19/11/2012 à 14h36)


Je veux remercier sincèrement, par ordre d’apparition sur la toile, « naz », « voyou », « Delphine » et enfin « Clowny » pour leurs contributions qui apportent « à l’insu de leur plein gré », de l’eau à mon moulin. J’ai déjà largement répondu à leurs accusations, mais ils persistent à vouloir continuer à creuser l’ornière dans laquelle ils patinent depuis déjà un moment…

Ce pas comme cela qu’ils arriveront à se dégager, avec cette méthode on ne peut faire que rester embourber. Ma foi, ils sont libres…

J’invite instamment les internautes qui seraient de croire sur paroles leurs affirmations d’utiliser les liens qu’ils ont mis en ligne.

Ils pourront constater en visionnant la video et les photos mis en ligne, que la réalité est tout autre que celle décrite, par ceux qui veulent à tout prix calomnier la magnifique Marche Solidaire qui a réuni 30000 à 50000 personnes à Lyon le 17 novembre

et qui en réunira des millions à Paris, le 13 janvier

(réservez dès maintenant la date sur vos agenda !)

D’abord pour comprendre il faut connaitre certaines règles :

La Marche Solidaire était une manifestation autorisée par La Préfecture qui en a fixé le lieu de départ et avec un parcours établi et pour un temps déterminé.

Le lieu de rendez-vous était Place Bellecour,
le démarrage de la manifestation fixé à 15h00.

Par ailleurs, pendant tout le parcours, le lieu de manifestation était strictement limité à la chaussée, les trottoirs, pour des raisons de sécurité évidente, pour laisser les commerçant travailler et les badauds faire leurs courses, étaient interdit aux marcheurs solidaires, le S.O. y veillait.

C’est ainsi qu’aucune personne se trouvant ailleurs que sur la chaussée ne pouvait être comptabilisé comme faisant partie de la marche.

Sinon toutes les personnes présentes sur la Place Bellecour, sur les trottoirs le long du parcours ou sur la Place des Terreaux auraient pu être agrégé fallacieusement au nombre des marcheurs (afin par exemple d’en grossir artificiellement le nombre),

et y compris les opposants directs ou indirects comme les « Pro-Mariage de deux personnes de même sexe) ou ceux de l’autre bord qui voulaient nuire à ce mouvement, ce qui aurait été évidemment inacceptable en ce qui concernent les badauds et absurde en ce qui concerne les opposants !.

Les internautes qui souhaitent juger sur les faits pourront constater par eux-mêmes sur la video que les personnes agressives ne sont pas du côté des manifestants mais toujours des opposants directs ou indirects, que les opposants sont « hors manifestation » que ce soit en termes de lieux géographique ou d’horaires(sur les trottoirs, aux fenêtres, sur la Place des Terreaux, pendant la manifestation, sur la place Bellecour AVANT la Manifestation) , le SO de la manifestation n’a aucune autorité sur la voie publique AVANT ou APRES la manifestation, ni hors de la manifestation (sur les trottoirs ou sur les places pendant la manifestation…ou sur le toit de l’Office de Tourisme !), ce sont les forces de l’ordre qui sont compétentes.

Par ailleurs, cette manifestation étant publique les organisateurs n’ont aucun pouvoir pour exclure « au faciès », sur son simple « look », une personne présente dans le cortège, seul un comportement incompatible avec les règles fixées ou un comportement répréhensibles (mais dans ce cas, les forces de l’ordre présentent en civil dans le cortège sont habilités à procéder à des interpellations).

Les internautes pourront constater de visu (si les liens sont toujours présents, ce dont je doute car après cette explication, il est probable que ceux qui les ont mis en ligne vont les retirer illico presto, tant elles sont des témoignages en faveur de la Marche Solidaire) que :

Déposé le 20/11/2012 à 01h21  
Par clowny Citer

Michael Jeaubelaux a écrit le 19/11/2012 à 17h43

Erratum : les provocations en questions n'ont pas eu lieues Place Bellecour comme écrit par erreur mais Place des Terreaux!

https://picasaweb.google.com/104392616422974385757/LesFachosBienvenusChezLesCathos?authuser=0&authkey=Gv1sRgCJLu8urNqrffDw&feat=directlink

comment allez vous vous en sortir pour affirmer qu'il n'y avait pas de fascistes agressifs dans votre chère manifestation maintenant?

lisez bien les légendes, vous apprendrez des choses.

et surtout allez voir un ophtalmo.

Déposé le 19/11/2012 à 17h43  
Par Michael Jeaubelaux Citer

Michael Jeaubelaux a écrit le 19/11/2012 à 17h04

« Monsieur Jeaubelaux, Je pense que vous vous êtes trompé de manifestation ou bien vous aviez oublié vos lunettes. http://www.youtube.com/watch?v=1vQh6sSGF10 Tant de mauvaise foi (sans jeu de mots )» dites-vous Delphine ?

pour ma part je laisserai les internautes juger…

En tous cas un grand merci à vous qui m’avez fait la Grâce de me fournir ce lien que je ne connaissais pas.

Merci pour ce reportage qui présente un reflet assez fidèle de ce qu’a été cette Marche Citoyenne.

Je conseille à tous les internautes de la visionner et de bien tendre l’oreille et de regarder attentivement le contenu, vous constaterez la gentillesse des participants qui essayent de dialoguer et répondent aux insultes et aux provocations par des sourires.

De courageux opposants qui de leurs fenêtres criaient «Cathos fachos ! », où sur les trottoirs « et les curés pédophiles » sans riposte aucune de ceux qu’ils agressaient...

(Zut alors ! pourtant c’est bien ce qu’auraient voulus les provocateurs…pas de chance !).

Alors certes il y a bien eu quelques Groupes isolés qui ont réagi dans la Marche Solidaire aux provocations Place Bellecour – pour la plus grande joie de ceux-ci.

Mais au milieu de 30000 personnes qui marchaient tout à fait calmement, ce ne peut être considéré que comme un épiphénomène…

Certes il reste les provocateurs « nationalistes » qui complètement marginalisés et mis hors d’état de nuire par un Service d’Ordre hyper efficace (Bravo et Merci à Hugues et toute son équipe !) et par les forces de l’ordre omniprésente (Bravo et Merci la Police ! – d’ailleurs on la voit intervenir dans votre reportage) n’ont eu d’autres recours que de « prendre d’assaut » le toit de l’Office de Tourisme pour se réfugier un moment pour pouvoir scander :

« La France, La rue nous appartient ! » quand justement la rue leur avait été interdite par 30000 pacifistes et quant à la France…n’en parlons pas !

Pathétique!

Rappelons que le leader de cette petite clique - groupuscule bruyant et réduit à l’impuissance pendant des heures, et qui n’a pas réussi à gâcher cette Grande Fête Citoyenne - a été exclu du FN, et cherche en vain, par tous les moyens à se faire plus « plus grosse que le Bœuf » (Voir la suite dans la Fable de Jean de La Fontaine – « La grenouille et le Bœuf »…

Mais ceux- là sont les alliés objectifs des contre –manifestants hostiles à cette Fête Populaire…

Comme dit le proverbe : « Qui se ressemble s’assemble ! » que ce soit pour être « avec » ou « contre », les « extrêmes se rejoignent »…

Encore merci pour votre reportage qui « à l’insu de votre plein gré » (selon le mot fameux de Richard Virenque) s’avère être un vivant plaidoyer pour la Marche Solidaire !

Je ne sais pas ce qui vous aveugle à ce point pour que vous ne vous en soyez pas rendu compte !

Delphine, j’avais préparé une lettre pour vous vendredi, mais je n’ai pas eu le temps de la poster.

Je vous en prie veuillez croire que ce n’est pas parce que nous ne sommes pas d’accord qu’il soit nécessaire de nous haïr !

Je vous crois parfaitement sincère, mais aveuglée au point de ne pouvoir voir la réalité autrement qu’à travers le prisme déformant de vos a priori.

C’est bien parce que vous dites n’est pas réel, que le 13 janvier prochain à Paris, des millions de citoyens, capables de transcender toutes leurs différences se rejoindront pour marcher tous ensemble dans la Fraternité !

Vive la République ! Et vive la France !

Tous unis sous un seul drapeau tricolore ! Ils marcheront ensemble…

Venez tous, et vous aussi Delphine, vous serez les bienvenus !

Cordialement

M.J

Erratum : les provocations en questions n'ont pas eu lieues Place Bellecour comme écrit par erreur mais Place des Terreaux!

Déposé le 19/11/2012 à 17h04  
Par Michael Jeaubelaux Citer

« Monsieur Jeaubelaux, Je pense que vous vous êtes trompé de manifestation ou bien vous aviez oublié vos lunettes. http://www.youtube.com/watch?v=1vQh6sSGF10 Tant de mauvaise foi (sans jeu de mots )» dites-vous Delphine ?

pour ma part je laisserai les internautes juger…

En tous cas un grand merci à vous qui m’avez fait la Grâce de me fournir ce lien que je ne connaissais pas.

Merci pour ce reportage qui présente un reflet assez fidèle de ce qu’a été cette Marche Citoyenne.

Je conseille à tous les internautes de la visionner et de bien tendre l’oreille et de regarder attentivement le contenu, vous constaterez la gentillesse des participants qui essayent de dialoguer et répondent aux insultes et aux provocations par des sourires.

De courageux opposants qui de leurs fenêtres criaient «Cathos fachos ! », où sur les trottoirs « et les curés pédophiles » sans riposte aucune de ceux qu’ils agressaient...

(Zut alors ! pourtant c’est bien ce qu’auraient voulus les provocateurs…pas de chance !).

Alors certes il y a bien eu quelques Groupes isolés qui ont réagi dans la Marche Solidaire aux provocations Place Bellecour – pour la plus grande joie de ceux-ci.

Mais au milieu de 30000 personnes qui marchaient tout à fait calmement, ce ne peut être considéré que comme un épiphénomène…

Certes il reste les provocateurs « nationalistes » qui complètement marginalisés et mis hors d’état de nuire par un Service d’Ordre hyper efficace (Bravo et Merci à Hugues et toute son équipe !) et par les forces de l’ordre omniprésente (Bravo et Merci la Police ! – d’ailleurs on la voit intervenir dans votre reportage) n’ont eu d’autres recours que de « prendre d’assaut » le toit de l’Office de Tourisme pour se réfugier un moment pour pouvoir scander :

« La France, La rue nous appartient ! » quand justement la rue leur avait été interdite par 30000 pacifistes et quant à la France…n’en parlons pas !

Pathétique!

Rappelons que le leader de cette petite clique - groupuscule bruyant et réduit à l’impuissance pendant des heures, et qui n’a pas réussi à gâcher cette Grande Fête Citoyenne - a été exclu du FN, et cherche en vain, par tous les moyens à se faire plus « plus grosse que le Bœuf » (Voir la suite dans la Fable de Jean de La Fontaine – « La grenouille et le Bœuf »…

Mais ceux- là sont les alliés objectifs des contre –manifestants hostiles à cette Fête Populaire…

Comme dit le proverbe : « Qui se ressemble s’assemble ! » que ce soit pour être « avec » ou « contre », les « extrêmes se rejoignent »…

Encore merci pour votre reportage qui « à l’insu de votre plein gré » (selon le mot fameux de Richard Virenque) s’avère être un vivant plaidoyer pour la Marche Solidaire !

Je ne sais pas ce qui vous aveugle à ce point pour que vous ne vous en soyez pas rendu compte !

Delphine, j’avais préparé une lettre pour vous vendredi, mais je n’ai pas eu le temps de la poster.

Je vous en prie veuillez croire que ce n’est pas parce que nous ne sommes pas d’accord qu’il soit nécessaire de nous haïr !

Je vous crois parfaitement sincère, mais aveuglée au point de ne pouvoir voir la réalité autrement qu’à travers le prisme déformant de vos a priori.

C’est bien parce que vous dites n’est pas réel, que le 13 janvier prochain à Paris, des millions de citoyens, capables de transcender toutes leurs différences se rejoindront pour marcher tous ensemble dans la Fraternité !

Vive la République ! Et vive la France !

Tous unis sous un seul drapeau tricolore ! Ils marcheront ensemble…

Venez tous, et vous aussi Delphine, vous serez les bienvenus !

Cordialement

M.J

Déposé le 19/11/2012 à 15h01  
Par aveugle Citer

Michael Jeaubelaux a écrit le 19/11/2012 à 14h36

Chers Messieurs "naz" et "voyou"

Ce que vous dites est faux!

J'étais présent dans le cortège, je l'ai remonté et descendu à plusieurs reprises rien de ce que vous affirmez sans preuve n’est vrai – si vous avez été témoin, vous pouviez facilement prendre des photos ou filmer de tels agissements – Montrez vos preuves ou taisez-vous ! Moi j’ai filmé avec le son, j’ai donc des preuves à fournir !

Et pour ceux qui pourraient se laisser prendre à vos calomnies, qu’ils sachent que les consignes au Service d’ordre étaient très clairs pour réprimer immédiatement les actes que vous décrivez.

De plus tout le long de la Marche Solidaire, la présence des Forces de l’ordre (à qui nous devons rendre hommage) était massive que ce soit en tenue ou en civil, les actes que vous décrivez étaient impossible sans réaction !

A tel point que ceux qui voulaient jeter le discrédit sur la Marche Solidaire ont attendu que la Marche Solidaire soit terminés et que plus personne ne soit présent sur la Place Bellecour, pour grimper (à six !) sur le toit de l’Office de Tourisme et ont été immédiatement délogés par le Police.

Cesser de perdre votre temps en affirmations calomnieuse et essayer si vous le pouvez de revenir avec un argumentaire sérieux.

Vos invectives ne trompent plus personne…

Bonne journée Messieurs

bah ce soir je te mettrai des liens vers quelques photos que j'ai fait moi même...
ainsi chacun pourra juger qui dit ment réellement :)

c'est vraiment pathétique de chercher à réécrire les évènements et d'être buté et menteur à ce point.

Déposé le 19/11/2012 à 14h57  
Par Delphine Citer

Monsieur Jeaubelaux,

Je pense que vous vous êtes trompé de manifestation ou bien vous aviez oublié vos lunettes.
http://www.youtube.com/watch?v=1vQh6sSGF10

Tant de mauvaise foi (sans jeu de mots)

Déposé le 19/11/2012 à 14h36  
Par Michael Jeaubelaux Citer

Michael Jeaubelaux a écrit le 19/11/2012 à 12h01

Ce débat n’a pas fini d’agiter Lyon…et la France !

500 000 Citoyens en France, et entre 30 000 et 50 000, rien qu'à Lyon, ont prouvés par leurs Marches pacifiques que ce que tout ce nous annoncions était vrai et que toutes les prédictions alarmistes destinées uniquement à effrayer ceux qui envisageaient de manifester étaient totalement infondées !

Maintenant il s’agit de le faire savoir à tous, à rassurer « le Peuple de Gauche », qui a attendu prudemment, pour voir si ce que nous disions était vrai, et si ils n’allaient pas participer à une Marche homophobe, d’ intégristes religieux violents et hostiles au Gouvernement.

Maintenant ils ont pu constater que cette marche n’était pas homophobe, « Plus gay sans mariage » - a pu défiler en toute tranquillité, dans la joie et la bonne humeur, aucun slogan anti-gouvernemental n’a été proféré, aucun slogan antisocialistes n’ont été entendu, au contraire aux Terreaux, les manifestants ont appelés Gérard Collomb, Maire socialiste de Lyon à les rejoindre, seul le retrait du projet de loi Taubira a été exigé !

Cette Marche citoyenne, solidaire, unitaire, laïque et républicaine n’est en rien une marche partisane, elle doit réunir tous les citoyens, par-dessus toutes les différences pour l’Intérêt Général et la Bien Commun pour nos enfants, pour les générations futures, tout simplement pour le Bien de l’Humanité.

C’est une très belle cause qui vaut la peine qu’on s’engage !

Rejoignez nous…

le 13 janvier à Paris nous serons des millions !

Chers Messieurs "naz" et "voyou"

Ce que vous dites est faux!

J'étais présent dans le cortège, je l'ai remonté et descendu à plusieurs reprises rien de ce que vous affirmez sans preuve n’est vrai – si vous avez été témoin, vous pouviez facilement prendre des photos ou filmer de tels agissements – Montrez vos preuves ou taisez-vous ! Moi j’ai filmé avec le son, j’ai donc des preuves à fournir !

Et pour ceux qui pourraient se laisser prendre à vos calomnies, qu’ils sachent que les consignes au Service d’ordre étaient très clairs pour réprimer immédiatement les actes que vous décrivez.

De plus tout le long de la Marche Solidaire, la présence des Forces de l’ordre (à qui nous devons rendre hommage) était massive que ce soit en tenue ou en civil, les actes que vous décrivez étaient impossible sans réaction !

A tel point que ceux qui voulaient jeter le discrédit sur la Marche Solidaire ont attendu que la Marche Solidaire soit terminés et que plus personne ne soit présent sur la Place Bellecour, pour grimper (à six !) sur le toit de l’Office de Tourisme et ont été immédiatement délogés par le Police.

Cesser de perdre votre temps en affirmations calomnieuse et essayer si vous le pouvez de revenir avec un argumentaire sérieux.

Vos invectives ne trompent plus personne…

Bonne journée Messieurs

Déposé le 19/11/2012 à 13h31  
Par voyou Citer

ce n'est que la réalité...

au milieu des gens qui prétendaient savoir de quels repères a besoin un enfant (et de leurs enfants), il y avaient des nazis qui scandaient des slogans racistes et haineux et qui ne semblaient déranger personne dans le cortège.

vous pensez que, pour un enfant, il est mieux de défiler avec des nazis que d'avoir des parents gays?
revenez nous parler de bien de l'enfant après ça...

le pire dans tout ça est qu'à aucun moment vous ne vous exprimez sur ces présences nauséabondes, à aucun moment vous n'exprimez votre gêne ou votre désaccord avec leur comportement.
qu'en déduire alors? perso j'en déduis que vous n'êtes pas mécontents de les avoir eu à vos cotés. ou alors, au mieux, que ce n'est pas grave.

vous préférez vous contenter de faire comme si ces gens n'avaient pas été là. c'est triste et malhonnête.

Déposé le 19/11/2012 à 13h07  
Par Michael Jeaubelaux Citer

Michael Jeaubelaux a écrit le 19/11/2012 à 12h01

Ce débat n’a pas fini d’agiter Lyon…et la France !

500 000 Citoyens en France, et entre 30 000 et 50 000, rien qu'à Lyon, ont prouvés par leurs Marches pacifiques que ce que tout ce nous annoncions était vrai et que toutes les prédictions alarmistes destinées uniquement à effrayer ceux qui envisageaient de manifester étaient totalement infondées !

Maintenant il s’agit de le faire savoir à tous, à rassurer « le Peuple de Gauche », qui a attendu prudemment, pour voir si ce que nous disions était vrai, et si ils n’allaient pas participer à une Marche homophobe, d’ intégristes religieux violents et hostiles au Gouvernement.

Maintenant ils ont pu constater que cette marche n’était pas homophobe, « Plus gay sans mariage » - a pu défiler en toute tranquillité, dans la joie et la bonne humeur, aucun slogan anti-gouvernemental n’a été proféré, aucun slogan antisocialistes n’ont été entendu, au contraire aux Terreaux, les manifestants ont appelés Gérard Collomb, Maire socialiste de Lyon à les rejoindre, seul le retrait du projet de loi Taubira a été exigé !

Cette Marche citoyenne, solidaire, unitaire, laïque et républicaine n’est en rien une marche partisane, elle doit réunir tous les citoyens, par-dessus toutes les différences pour l’Intérêt Général et la Bien Commun pour nos enfants, pour les générations futures, tout simplement pour le Bien de l’Humanité.

C’est une très belle cause qui vaut la peine qu’on s’engage !

Rejoignez nous…

le 13 janvier à Paris nous serons des millions !

Et ne vous laisser pas impressionner par ceux qui en son réduits à l'insulte, la "réduction ad hitlerum" et à la provocation! Mais c'est un indice qu'ils ont capitulés au niveau des idées!

Tous ensemble solidaires et fraternels!

Nous serons des millions le 13 janvier à Paris!

Déposé le 19/11/2012 à 12h39  
Par naz Citer

Michael Jeaubelaux a écrit le 19/11/2012 à 12h01

Ce débat n’a pas fini d’agiter Lyon…et la France !

500 000 Citoyens en France, et entre 30 000 et 50 000, rien qu'à Lyon, ont prouvés par leurs Marches pacifiques que ce que tout ce nous annoncions était vrai et que toutes les prédictions alarmistes destinées uniquement à effrayer ceux qui envisageaient de manifester étaient totalement infondées !

Maintenant il s’agit de le faire savoir à tous, à rassurer « le Peuple de Gauche », qui a attendu prudemment, pour voir si ce que nous disions était vrai, et si ils n’allaient pas participer à une Marche homophobe, d’ intégristes religieux violents et hostiles au Gouvernement.

Maintenant ils ont pu constater que cette marche n’était pas homophobe, « Plus gay sans mariage » - a pu défiler en toute tranquillité, dans la joie et la bonne humeur, aucun slogan anti-gouvernemental n’a été proféré, aucun slogan antisocialistes n’ont été entendu, au contraire aux Terreaux, les manifestants ont appelés Gérard Collomb, Maire socialiste de Lyon à les rejoindre, seul le retrait du projet de loi Taubira a été exigé !

Cette Marche citoyenne, solidaire, unitaire, laïque et républicaine n’est en rien une marche partisane, elle doit réunir tous les citoyens, par-dessus toutes les différences pour l’Intérêt Général et la Bien Commun pour nos enfants, pour les générations futures, tout simplement pour le Bien de l’Humanité.

C’est une très belle cause qui vaut la peine qu’on s’engage !

Rejoignez nous…

le 13 janvier à Paris nous serons des millions !

rejoignez-les!
vous pourrez ainsi connaitre le bonheur de défiler main dans la main avec des nazis...

Déposé le 19/11/2012 à 12h01  
Par Michael Jeaubelaux Citer

Michael Jeaubelaux a écrit le 17/11/2012 à 01h12

Samedi, Le Peuple Souverain sera dans la rue! "

La Communauté des Citoyens" unie « Solidaire », républicaine et citoyenne au-delà de toutes ses différences marchera dans les rues de lyon!

Elle va faire la Fête!

Nous ne sommes pas homophobes, nous pensons simplement que la sexualité ce n'est pas une identité!

Que le mariage c’est 1 homme + 1 femme,

1 Enfant, c’est 1 Père + 1 Mère ;

l’adoption, c’est trouver des parents à des orphelins et non l’inverse,

Le Droit à l’Enfant, ça ne doit pas exister !

la Procréation Médicalement Assistée s’est réservé à ceux qui ont une pathologie, pas aux gens sains

et « les mères porteuses , c’est de l’esclavage !

Le mariage de deux personnes de même sexe, c’est stérile et inutile !

On est pas des fascistes!

Ce Rassemblement se veut fraternel , au-delà de toutes nos différences (politiques, religieuses, générationnelles) du jamais vu depuis la France, Championne du Monde en 98!

Venez à la fête de la fraternité! Pour vos enfants!

Pour la France !

(Si Gérard Collomb, a le sens de l'Histoire, il rejoindra la Marche Solidaire, il y retrouvera certains de ses amis, La République c'est avant tout le respect de la Volonté du Peuple souverain quand Il se fait entendre massivement pour le respect de l'Intérêt Général, pour le Bien Commun!)

Ce débat n’a pas fini d’agiter Lyon…et la France !

500 000 Citoyens en France, et entre 30 000 et 50 000, rien qu'à Lyon, ont prouvés par leurs Marches pacifiques que ce que tout ce nous annoncions était vrai et que toutes les prédictions alarmistes destinées uniquement à effrayer ceux qui envisageaient de manifester étaient totalement infondées !

Maintenant il s’agit de le faire savoir à tous, à rassurer « le Peuple de Gauche », qui a attendu prudemment, pour voir si ce que nous disions était vrai, et si ils n’allaient pas participer à une Marche homophobe, d’ intégristes religieux violents et hostiles au Gouvernement.

Maintenant ils ont pu constater que cette marche n’était pas homophobe, « Plus gay sans mariage » - a pu défiler en toute tranquillité, dans la joie et la bonne humeur, aucun slogan anti-gouvernemental n’a été proféré, aucun slogan antisocialistes n’ont été entendu, au contraire aux Terreaux, les manifestants ont appelés Gérard Collomb, Maire socialiste de Lyon à les rejoindre, seul le retrait du projet de loi Taubira a été exigé !

Cette Marche citoyenne, solidaire, unitaire, laïque et républicaine n’est en rien une marche partisane, elle doit réunir tous les citoyens, par-dessus toutes les différences pour l’Intérêt Général et la Bien Commun pour nos enfants, pour les générations futures, tout simplement pour le Bien de l’Humanité.

C’est une très belle cause qui vaut la peine qu’on s’engage !

Rejoignez nous…

le 13 janvier à Paris nous serons des millions !

Déposé le 17/11/2012 à 01h12  
Par Michael Jeaubelaux Citer

Samedi, Le Peuple Souverain sera dans la rue! "

La Communauté des Citoyens" unie « Solidaire », républicaine et citoyenne au-delà de toutes ses différences marchera dans les rues de lyon!

Elle va faire la Fête!

Nous ne sommes pas homophobes, nous pensons simplement que la sexualité ce n'est pas une identité!

Que le mariage c’est 1 homme + 1 femme,

1 Enfant, c’est 1 Père + 1 Mère ;

l’adoption, c’est trouver des parents à des orphelins et non l’inverse,

Le Droit à l’Enfant, ça ne doit pas exister !

la Procréation Médicalement Assistée s’est réservé à ceux qui ont une pathologie, pas aux gens sains

et « les mères porteuses , c’est de l’esclavage !

Le mariage de deux personnes de même sexe, c’est stérile et inutile !

On est pas des fascistes!

Ce Rassemblement se veut fraternel , au-delà de toutes nos différences (politiques, religieuses, générationnelles) du jamais vu depuis la France, Championne du Monde en 98!

Venez à la fête de la fraternité! Pour vos enfants!

Pour la France !

(Si Gérard Collomb, a le sens de l'Histoire, il rejoindra la Marche Solidaire, il y retrouvera certains de ses amis, La République c'est avant tout le respect de la Volonté du Peuple souverain quand Il se fait entendre massivement pour le respect de l'Intérêt Général, pour le Bien Commun!)

Déposé le 15/11/2012 à 11h35  
Par Delphine Citer

Monsieur Jeaubelaux,

Il n’y a pas de respect ou d’estime lorsque l’on considère qu’une autre personne doit être traité différemment.

Ce que vous ne saisissez pas ou que ne voulez pas comprendre : ce prochain changement amène
une meilleure protection des enfants et des familles en général, il n’y a rien de négatif et tout le monde va y gagner.

« Nous souhaitons respecter et entendre la voix de ceux qui souffrent. »
Nous sommes tout à fait d’accord sur ce point.
« Mais respect et souffrance de quelques-uns n’implique pas l’obligation de la transférer à tous pour la faire cesser ! »
De quel transfert de respect et souffrance parler vous ? Les couples hétéros ne vont pas perdre de droits.

Le fait d’être en couple avec une personne du même sexe ne relève pas uniquement du désir, ce n’est pas comme une envie de gâteau au chocolat. Cette comparaison est plus que douteuse.

Je n’ai jamais dit que cette marche était malsaine (le terme était haineux), mais si vous le précisez !

Nous sommes tous uniques qu’on soit HLGBT (hétéros, lesbien, gay, bi ou trans), homme ou femme mais pas différents. Il paraît même que des hommes et des femmes arrivent à cohabiter ensemble.

Concevoir et élever des enfants dans de bonnes conditions est pour vous inacceptable comme revendication – no comment.

Cordiales salutations.

Déposé le 14/11/2012 à 16h42  
Par Quidam Citer

Michael Jeaubelaux a écrit le 13/11/2012 à 16h28

Chère Delphine,

Croyez bien que cette manifestation sera effectuée dans le respect des personnes.

Nous ne nous permettons pas de juger les personnes, nous nous bornons à discuter et à contester si c’est nécessaire les affirmations qu’elles profèrent et les revendications qu’elles portent.

Nous souhaitons respecter et entendre la voix de ceux qui souffrent.

Mais respect et souffrance de quelques-uns n’implique pas l’obligation de la transférer à tous pour la faire cesser !

Il y a des souffrances qui ne peuvent se résoudre que par le deuil, le renoncement, ou l’acceptation de l’impossibilité de satisfaire tous les désirs de celui qui souffre.

Quelque fois, il faut admettre que le Monde ne s’adapte pas automatiquement à nos désirs, même si l’insatisfaction de ceux-ci est douloureuse.

C’est le cas pour deux personnes de même sexe, le choix de vie implique que la procréation sans recours à un tiers, est impossible, c’est un fait. Et accuser la Terre entière, ni changera rien !

Vous dites que cette marche est malsaine, car elle « véhiculera la pensée de l’inégalité entre les personnes ». Je dois vous dire qu’aucun organisateur n’est un partisan de « l’inégalité – en droits – entre les personnes », mais il ne faut confondre « l’inégalité » et « la différence ».

Il n’y a pas « d’inégalité de nature entre un homme et une femme », il y a simplement une « différence » entre eux, l’un est de sexe « masculin », l’autre est de sexe « féminin », de « l’union de ces différences » pourra naitre un ou une autre, un enfant de sexe masculin ou féminin.

OUI, LA MARCHE SOLIDAIRE VEUT RECLAMER HAUT ET FORT LE RESPECT DE LA DIFFERENCE DES SEXES,

DONT LA CONTRIBUTION DE CHACUN EST TOUJOURS NECESSAIRE POUR CONCEVOIR UN ENFANT.

Je n’insiste pas plus sur l’égalité des droits entre personnes qui est respectée, quelle que soit sa sexualité, le cas d’école, que vous rejetez (c’est votre droit), des époux Wilfrid-Marie Avrillon (Voir plus bas) est suffisamment éloquent pour que je n’ai pas à y revenir.

Quant à l’amour, il ne peut en aucun cas, justifier un droit quelconque, pour la bonne raison que cela fait partie de l’intimité de chacun et qu’extérieurement personne ne peut en vérifier la réalité.

Il n’existe pas de « Droit à l’enfant », donc pas plus de « Droit à adopter » (l’adoption c’est confié un enfant à des parents adoptifs et n’ont « donné un enfant » à des parents).

Il n’y a par ailleurs rien qui puisse justifier le recours à la Procréation Médicalement Assisté pour des personnes ne présentant aucune pathologie (l’homosexualité n’est ni une pathologie, ni un handicap physique ou psychologique selon les propres dires des personnes ayant une sexualité homosexuelle).

La Société ne va pas légaliser une pratique qui est légale en Belgique, uniquement pour les femmes qui contournent la loi française, en allant se faire inséminer à l’étranger.

Vous comprenez bien qu’une telle revendication est inacceptable.

De même, il est inacceptable que les frais afférant à une PMA pour des personnes saines, soient pris en charge par la Sécurité Sociale, dont le déficit financier est déjà immense.

Voilà chère Delphine ce que je pouvais répondre aux points soulevés dans votre post.

Cordialement

M.J.

Très bien, il semble que Delphine a compris

Déposé le 13/11/2012 à 16h28  
Par Michael Jeaubelaux Citer

Chère Delphine,

Croyez bien que cette manifestation sera effectuée dans le respect des personnes.

Nous ne nous permettons pas de juger les personnes, nous nous bornons à discuter et à contester si c’est nécessaire les affirmations qu’elles profèrent et les revendications qu’elles portent.

Nous souhaitons respecter et entendre la voix de ceux qui souffrent.

Mais respect et souffrance de quelques-uns n’implique pas l’obligation de la transférer à tous pour la faire cesser !

Il y a des souffrances qui ne peuvent se résoudre que par le deuil, le renoncement, ou l’acceptation de l’impossibilité de satisfaire tous les désirs de celui qui souffre.

Quelque fois, il faut admettre que le Monde ne s’adapte pas automatiquement à nos désirs, même si l’insatisfaction de ceux-ci est douloureuse.

C’est le cas pour deux personnes de même sexe, le choix de vie implique que la procréation sans recours à un tiers, est impossible, c’est un fait. Et accuser la Terre entière, ni changera rien !

Vous dites que cette marche est malsaine, car elle « véhiculera la pensée de l’inégalité entre les personnes ». Je dois vous dire qu’aucun organisateur n’est un partisan de « l’inégalité – en droits – entre les personnes », mais il ne faut confondre « l’inégalité » et « la différence ».

Il n’y a pas « d’inégalité de nature entre un homme et une femme », il y a simplement une « différence » entre eux, l’un est de sexe « masculin », l’autre est de sexe « féminin », de « l’union de ces différences » pourra naitre un ou une autre, un enfant de sexe masculin ou féminin.

OUI, LA MARCHE SOLIDAIRE VEUT RECLAMER HAUT ET FORT LE RESPECT DE LA DIFFERENCE DES SEXES,

DONT LA CONTRIBUTION DE CHACUN EST TOUJOURS NECESSAIRE POUR CONCEVOIR UN ENFANT.

Je n’insiste pas plus sur l’égalité des droits entre personnes qui est respectée, quelle que soit sa sexualité, le cas d’école, que vous rejetez (c’est votre droit), des époux Wilfrid-Marie Avrillon (Voir plus bas) est suffisamment éloquent pour que je n’ai pas à y revenir.

Quant à l’amour, il ne peut en aucun cas, justifier un droit quelconque, pour la bonne raison que cela fait partie de l’intimité de chacun et qu’extérieurement personne ne peut en vérifier la réalité.

Il n’existe pas de « Droit à l’enfant », donc pas plus de « Droit à adopter » (l’adoption c’est confié un enfant à des parents adoptifs et n’ont « donné un enfant » à des parents).

Il n’y a par ailleurs rien qui puisse justifier le recours à la Procréation Médicalement Assisté pour des personnes ne présentant aucune pathologie (l’homosexualité n’est ni une pathologie, ni un handicap physique ou psychologique selon les propres dires des personnes ayant une sexualité homosexuelle).

La Société ne va pas légaliser une pratique qui est légale en Belgique, uniquement pour les femmes qui contournent la loi française, en allant se faire inséminer à l’étranger.

Vous comprenez bien qu’une telle revendication est inacceptable.

De même, il est inacceptable que les frais afférant à une PMA pour des personnes saines, soient pris en charge par la Sécurité Sociale, dont le déficit financier est déjà immense.

Voilà chère Delphine ce que je pouvais répondre aux points soulevés dans votre post.

Cordialement

M.J.

Déposé le 13/11/2012 à 14h44  
Par loipooo Citer

Michael Jeaubelaux a écrit le 13/11/2012 à 14h07

Cher Monsieur,
Soit, vous n’avez pas compris ou vous ne voulez pas comprendre…ou alors, vous confondez « sexe » et « sexualité » !

L’identité sexuelle (masculin / féminin) est une identité ; la sexualité (hétéro, homo, bi,trans,…) est une affaire d’ordre privée et intime, et n’ai pas une identité.

Le sexe (masculin/féminin) est inscrit sur la Carte d’identité, pas la sexualité , et encore heureux !
Quand Pierre est devenu Chloé, par décision de justice son identité a changé, de masculin quand il était Pierre, il/elle est devenu féminin, et se prénomme désormais Chloé, et c’est ce qui est inscrit sur sa Carte d’identité et pas « Transexuel » !

Je ne pense pas que vous souhaitiez cette modification, ou si c’est le cas dites-le nous.

Or le projet de loi contre lequel nous marcherons samedi (RDV Place Bellecour à 14h30) concerne le mariage entre deux personnes « de même sexe ».

C’est ce qu’il y a pas écrit dans le projet de loi et pas pour deux personnes homosexuelles !

Le cas Wilfrid-Chloé Avrillon est un cas d’école, car lorsque Wilfrid et Marie se sont rencontrés, puis se sont mariés devant Monsieur Le Maire , c’est un homme et une femme qui se sont présentés à la Mairie.

ls ont eu 3 enfants qui ont un «père et une mère bien identifiés qui les élèvent depuis 15 ans.

Or dès le départ, il semble que Wilfrid était Chloé, il était bien psychologiquement « transexuel » au moment de son Mariage, et Marie, 15 ans après, déclare « qu’elle se sent lesbienne au plus profond d’elle-même » Cf. Citation ci-après.

« Wilfrid, 41 ans, en couple avec Marie depuis 15 ans, est devenu Chloé. Il, ou plutôt elle, se sent femme "depuis l'âge de 4 ans". Le couple a eu 3 enfants avant la "transformation" de Wilfrid.
Chloé Avrillon a engagé une action devant le tribunal de grande instance de Brest (Finistère), pour faire modifier son état civil. "Je veux que mes papiers d'identité soient en conformité avec mon apparence", (..)...Mais, là où ça se complique, c'est que sa femme, Marie, n'a pas du tout l'intention de divorcer. (..) Marie se sent lesbienne au plus profond d'elle-même. "Marie a toujours été homosexuelle . Mais il se trouve qu'elle est tombée amoureuse d'un garçon raffiné et efféminé. Et ce garçon, c'était moi", s'amuse Chloé »

Ce cas prouve qu’un « transexuel » et « une lesbienne » peuvent tout a fait se marier et avoir des enfants, pourvu qu’au moment du mariage ils soient de sexe différent !

Car la loi est la même pour tous ! Et le mariage est déjà « pour tous » ! Quelque soit notre sexualité nous pouvons tous nous marier ! F.Hollande et JM.Ayrault ne peuvent donc pas invoquer « L’Egalité » pour justifier de cette proposition de loi, sauf à affirmer que désormais la sexualité est devenue une identité !

Chiche, Monsieur Le Président, dites le haut et fort à tous les français, lors de votre conférence de Presse !

mais ouiii Michel, le Président de la République va obéir à tes ordres réactionnaires depuis le forum de Lyon Mag...et la marmotte...

Déposé le 13/11/2012 à 14h31  
Par Delphine Citer

Michael Jeaubelaux a écrit le 13/11/2012 à 12h23

Ne soyez pas triste ! Ne vous faites pas du mal, pourquoi imaginez-vous que cette marche sera haineuse ? En tous cas, pour « LA MARCHE SOLIDAIRE » qui aura lieu CE SAMEDI 17 NOV. à 15H00, PLACE BELLECOUR,
les organisateurs ont déclaré vouloir que soit une marche pacifique, dans le plus grand respect des personnes !

Vous, et tous ceux qui participeront à cette marche peuvent donc être rassurés, et venir en toute tranquillité, participer à cette marche citoyenne !

DITES LE A TOUS CEUX QUE VOUS CONNAISSEZ,
ET VENEZ NOMBREUX !

Pour le reste, vous dites que « Les mêmes devoirs implique les mêmes droits! ».

Je suis désolé, mais je n’ai pas bien compris ce que voulez dire ?

TOUS LES CITOYENS bénéficient des MÊMES DROITS en France, SANS AUCUNE DISCRIMINATION !

LES HOMOSEXUELS COMME LES AUTRES !

Ne savez-vous pas qu’en France, LES HOMOSEXUELS ONT PARFAITEMENT LE DROIT DE SE MARIER, D’AVOIR DES ENFANTS, D’ADOPTER, DE BENEFICIER DE LA PMA (remboursée par la Sécurité Sociale) LORSQU’ILS SONT STERILES, COMME TOUT LE MONDE !

Si vous n’êtes pas au courant, renseignez-vous !

Je vous suggère de vous rendre à cette adresse, où vous pourrez trouver un exemple qui le prouve !

http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2011/10/27/2623590_wilfrid-change-de-sexe-elle-veut-que-son-mariage-avec-son-epouse-soit-reconnu.html

Vraiment, vous n’étiez pas au courant de ce « cas d’école » qui prouve ce que je vous ai affirmé ?

Il a pourtant bénéficié d’une large couverture médiatique !

Vous pourrez dire mille fois que les organisateurs veulent une marche pacifique et dans le respect des personnes. Cela ne changera pas la pensée qu'elle véhicule (à savoir : l'inégalité entre les personnes).

"Les mêmes devoirs implique les mêmes droits!"

Allô, y a quelqu’un au bout du fil ? (Dixit Biff Tannen)

Le droit de se marier avec la personne que l'on aime (ou pas d'ailleurs comme dans certain couple héteros) et intrinsèquement de divorcer.
Le droit d'adopter un enfant en tant que couple.
Le droit à la PMA en tant que couple. (Peut être avez vous des actions Thalys ?)

Je ne relèverai même pas l’exemple « si » médiatisé hors sujet.

Cordialement.

Déposé le 13/11/2012 à 14h30  
Par MIK JAGGER Citer

Michael Jeaubelaux a écrit le 13/11/2012 à 14h07

Cher Monsieur,
Soit, vous n’avez pas compris ou vous ne voulez pas comprendre…ou alors, vous confondez « sexe » et « sexualité » !

L’identité sexuelle (masculin / féminin) est une identité ; la sexualité (hétéro, homo, bi,trans,…) est une affaire d’ordre privée et intime, et n’ai pas une identité.

Le sexe (masculin/féminin) est inscrit sur la Carte d’identité, pas la sexualité , et encore heureux !
Quand Pierre est devenu Chloé, par décision de justice son identité a changé, de masculin quand il était Pierre, il/elle est devenu féminin, et se prénomme désormais Chloé, et c’est ce qui est inscrit sur sa Carte d’identité et pas « Transexuel » !

Je ne pense pas que vous souhaitiez cette modification, ou si c’est le cas dites-le nous.

Or le projet de loi contre lequel nous marcherons samedi (RDV Place Bellecour à 14h30) concerne le mariage entre deux personnes « de même sexe ».

C’est ce qu’il y a pas écrit dans le projet de loi et pas pour deux personnes homosexuelles !

Le cas Wilfrid-Chloé Avrillon est un cas d’école, car lorsque Wilfrid et Marie se sont rencontrés, puis se sont mariés devant Monsieur Le Maire , c’est un homme et une femme qui se sont présentés à la Mairie.

ls ont eu 3 enfants qui ont un «père et une mère bien identifiés qui les élèvent depuis 15 ans.

Or dès le départ, il semble que Wilfrid était Chloé, il était bien psychologiquement « transexuel » au moment de son Mariage, et Marie, 15 ans après, déclare « qu’elle se sent lesbienne au plus profond d’elle-même » Cf. Citation ci-après.

« Wilfrid, 41 ans, en couple avec Marie depuis 15 ans, est devenu Chloé. Il, ou plutôt elle, se sent femme "depuis l'âge de 4 ans". Le couple a eu 3 enfants avant la "transformation" de Wilfrid.
Chloé Avrillon a engagé une action devant le tribunal de grande instance de Brest (Finistère), pour faire modifier son état civil. "Je veux que mes papiers d'identité soient en conformité avec mon apparence", (..)...Mais, là où ça se complique, c'est que sa femme, Marie, n'a pas du tout l'intention de divorcer. (..) Marie se sent lesbienne au plus profond d'elle-même. "Marie a toujours été homosexuelle . Mais il se trouve qu'elle est tombée amoureuse d'un garçon raffiné et efféminé. Et ce garçon, c'était moi", s'amuse Chloé »

Ce cas prouve qu’un « transexuel » et « une lesbienne » peuvent tout a fait se marier et avoir des enfants, pourvu qu’au moment du mariage ils soient de sexe différent !

Car la loi est la même pour tous ! Et le mariage est déjà « pour tous » ! Quelque soit notre sexualité nous pouvons tous nous marier ! F.Hollande et JM.Ayrault ne peuvent donc pas invoquer « L’Egalité » pour justifier de cette proposition de loi, sauf à affirmer que désormais la sexualité est devenue une identité !

Chiche, Monsieur Le Président, dites le haut et fort à tous les français, lors de votre conférence de Presse !

Quelle explication limpide! I have got satisfaction!!!!
Je ne sais pas si il y aura de la musique à la manif, mais ça serait super si les organisateurs nous concoctaient une belle "Playlist"! ...moi je vis presque à la campagne, et je serai très heureux si cette manif utile en plus s'avère être une grande fête! Vivement Samedi!

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.