Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le gouvernement réhabilite un soldat du Rhône fusillé en 1914

La mention "Mort pour la France" sera associée au sous-lieutenant Jean-Julien-Marie Chapelant, originaire d'Ampuis. Ce sous-officier avait été fusillé par l'armée française pour "désertion" en octobre 1914. 800 autres dossiers de soldats français passés par les armes pendant la Première Guerre Mondiale sont encore en attente


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.