Le gouvernement réhabilite un soldat du Rhône fusillé en 1914

Le gouvernement réhabilite un soldat du Rhône fusillé en 1914

La mention "Mort pour la France" sera associée au sous-lieutenant Jean-Julien-Marie Chapelant, originaire d'Ampuis.
Ce sous-officier avait été fusillé par l'armée française pour "désertion" en octobre 1914. 800 autres dossiers de soldats français passés par les armes pendant la Première Guerre Mondiale sont encore en attente

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.