Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Coup d'envoi de la rencontre à 17h - LyonMag.com

L’OL, le groupe avant tout

Coup d'envoi de la rencontre à 17h - LyonMag.com

La victoire obtenue jeudi par l’OL à Bilbao en Europa league peut avoir des vertus fédératrices pour un groupe en reconstruction à confirmer ce dimanche après-midi à Sochaux.

Face à un mal classé, 18ème au coup d’envoi, on attendra que l’Olympique Lyonnais confirme sa bonne passe actuelle avec une invincibilité sur trois journées (2 victoires, 1 nul) en championnat.
L’élimination en coupe de la Ligue à Nice 3 à 1 peut apparaître comme un accident de parcours qui se reproduira certainement quelques fois en raison de la faiblesse de la défense qui a concédé 10 buts en 10 journées de L1 (l’OL accuse un match en retard à jouer à Marseille).
Tous les joueurs mettent en avant la notion de groupe pour expliquer le bon début de saison de l’Olympique Lyonnais et particulièrement Bernard Lacombe qui souligne la très bonne préparation de l’équipe à Tignes et lors des matches de préparation, ainsi que l’excellente ambiance de travail.
Le Trophée des Champions, gagné à New York a aussi été de nature à donner confiance à une équipe qui a adopté un style offensif et dont les joueurs paraissent à l’écoute.
L’effectif a aussi des ressources insoupçonnées en début d’exercice grâce à une bonne gestion de Rémi Garde qui a réussi à faire progresser quelques jeunes dont certains passent un cap comme Alexandre Lacazette actuellement.
Même si sa marge de manoeuvre n’apparaît pas très large, il a su quand même augmenter les possibilités de rotation tout en assurant la promotion des jeunes du centre de formation. Sept d’entre eux ont débuté en pros avec Garde : Benzia, Ghezzal, Umtiti, Lopes, Zeffane, Ferri, Plea.
Cela n’a pas toujours fonctionné comme à Nice et c’est passé très juste à Lille ou à Kiryat Shmona. En revanche, Bilbao peut être considéré comme un match référence et certains ont pu prendre confiance et conscience qu’ils ont un rôle à jouer dans l’effectif même s’ils ne sont pas des titulaires indiscutables.
Il faut maintenant confirmer à Sochaux, où l’OL avait perdu lamentablement il y a un tout petit peu plus d’un an, pour ne pas perdre le bénéfice moral de la victoire face à l’Athlétic et se présenter en bonne forme à Marseille, le 28 novembre, puis à Saint-Etienne, le 9 décembre.



Tags : ol | dossier ol | olympique lyonnais | Ligue 1 |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.