Le président du groupe Renault Trucks reste incertain sur l'avenir

Le président du groupe Renault Trucks reste incertain sur l'avenir

Bruno Blin qui a succédé à Heinz Jürgen Löw explique jeudi dans le Progrès, qu'il "est très difficile de savoir ce qui va se passer au delà de trois mois". Actuellement, une partie du personnel se trouve en chômage partiel, 4 100 personnes au total sur les sites de production, sont concernées par 21 jours chômés étalés sur le premier trimestre 2013. Par ailleurs, Bruno Blin évoque la nouvelle gamme de véhicules qui sera dévoilé en juin, un défilé de camions serait prévu dans les rues de
Lyon.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
tommy le 17/01/2013 à 09:29

Faut les aider , faut récupérer notre Saviem-berliet et voir pour se débarasser des suédois.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.