Le prédateur sexuel des joggeuses de Villeurbanne mis hors d'état de nuire

Le prédateur sexuel des joggeuses de Villeurbanne mis hors d'état de nuire
Photo d'illustration - LyonMag

Un homme de 20 ans a été interpellé mardi.

Il est soupçonné d'être l'auteur d'une agression sexuelle commise dans une résidence étudiante sur une jeune femme de 20 ans le 8 janvier dernier. Les investigations permettait également d'établir qu'il était également l'auteur d'une agression similaire commise le lendemain sur une autre femme âgée de 20 ans, toujours à Villeurbanne. Il avouait aux policiers être l'auteur, entre octobre et décembre derniers, de six autres agressions du même type à Villeurbanne et dans le 2e arrondissement. Il indiquait avoir l'habitude de repérer ses victimes potentielles à l'occasion de séances de jogging. Il est présenté au Parquet ce jeudi.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Marre le 25/01/2013 à 07:42

Il commence à nous gonfler les anti-mariage pour tous à squatter n'importe quel sujet.

Comme si les agressions sexuelles, c'était drôle.

Signaler Répondre

avatar
marions les le 24/01/2013 à 19:52
leon 69 a écrit le 24/01/2013 à 19h02

c est la photo de ma femme, qui est le monsieur a coté d elle

mariage pour tous ? dites vous !
moi je vais me marier avec ma soeur
moi je l'aime bien ma soeur, et comme on fera de la procréation artificielle, il n'y aura pas de problème de consanguinité

et puis en même temps, je marierai mon lapin avec mon chat, ils s'adorent
et on pourrait aussi leur commander un enfant - pourquoi pas, au nom de l'égalité !

Signaler Répondre

avatar
leon 69 le 24/01/2013 à 19:02

c est la photo de ma femme, qui est le monsieur a coté d elle

Signaler Répondre

avatar
sophie le 24/01/2013 à 18:48

qu'on les lui coupe

Signaler Répondre

avatar
Gros le 24/01/2013 à 14:50

Agression sexuelle (pas viol), donc délit, donc sans doute peine inférieure ou égale à 2 ans ferme, donc ne mettra même pas les pieds en prison (merci la loi pénitentiaire de Sarkozy.)

Le "hors d'état de nuire" me semble hors de propos surtout.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.