Affaire de Camaret : la cour d'appel de Lyon rejette sa remise en liberté

L'ancien entraineur vedette de tennis avait été condamné, en novembre dernier, à huit ans de prison pour viols sur mineures, par les assises du Rhône. Il avait alors fait appel de ce verdict et demandé sa remise en liberté sous surveillance électronique. La Cour d'appel de Lyon a rejeté vendredi sa demande. Régis de Camaret reste donc en prison. Il sera rejugé avant fin 2013 par la cour d'assises du Var.

X
0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.