Bébé secoué : le père plaide "le trop plein d'amour"

Le procès d'un père de famille du Rhône accusé d'avoir secoué mortellement son bébé, se poursuit jeudi devant la Cour d'assises. A la barre, il a évoqué, "un trop plein d'amour ainsi qu'un manque d'expérience". Le témoignage de la maman est attendu dans la journée. L'accusé, jugé pour violences ayant entrainé la mort sans intention de la donner, risque 30 ans de prison.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.