Une affaire de détournement d'argent dans la Loire délocalisée à Lyon

L'affaire a été confiée au Parquet de Lyon à la demande du procureur de Saint-Étienne. Une greffière du Tribunal de Grande instance de la ville est soupçonnée d'avoir détourné pas moins de 600 000 euros entre 2002 et 2012. De par sa fonction (responsable de la régie du TGI), la greffière encaissait les cautions et les consignations versées par les justiciables. C'est un contrôle du Trésor Public qui a permis de découvrir la supercherie. L'accusée a été relâchée mais placée sous contrôle judiciaire. Le montant de sa caution s'élève à 500 000 euros.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.